Vouloir se marier dans une commune différente de la sienne, est un souhait répandu. En effet, on n’habite pas toujours dans la même ville que nos souvenirs, que notre famille, que notre cœur finalement !

Selon les dispositions des articles 74 et 165 du Code Civil, le mariage est célébré dans la commune où l’un des deux époux dispose soit de son domicile, soit d’un lieu de résidence effective depuis au moins un mois au jour de la publication des bans et dont l’adresse figurera dans l’acte de mariage.

Dans les faits, et pour plus de clarté, cela signifie que la loi exige que les mariages soient effectués dans la commune dans laquelle vous résidez. Or, dans le cas où vous souhaiteriez vous marier dans une commune où vous n’habitez pas, les choses risquent de se compliquer.

Quels sont donc vos recours dans le cas où vous souhaiteriez vous marier dans la ville où vous avez grandit ?

 

  • Le document principal dont vous aurez besoin pour avoir le droit à une dérogation sera un justificatif de domicile ! Si vos parents résident dans cette ville, il se peut que vous receviez encore du courrier chez eux, à ce moment là, vous pourrez donc utiliser l’un ou l’autre de ces courriers en guise de justificatif.
  • Dans le cas où vous n’auriez pas de justificatif de domicile à votre nom, vous pouvez demander à l’un de vos proches résidant dans cette commune de vous faire une attestation d’hébergement. Attention, ce procédé est une façon de contourner la loi.
 
 
 
  • Enfin, en dernier recours, vous pouvez également écrire une lettre à la mairie dans laquelle vous souhaitez vous marier, et vous expliquez pourquoi vous voulez vous marier dans cette commune en particulier et ce qu’elle représente pour vous. Dans le cas des petites communes, ces demandes sont très souvent acceptées.