Anaïs Levé Photographie
Anaïs Levé Photographie

Vous suivez comme nous les actualités concernant la pandémie de Covid-19, et si vous vous mariez à l’automne, vous êtes d’autant plus attentifs aux dernières règles édictées. Il ne vous a donc pas échappé que l’ensemble du territoire français a été placé en état d’urgence sanitaire et que cette classification implique de nouvelles restrictions.

À quelques jours ou quelques semaines de la date clé, vous vous demandez s’il vous faut renoncer ou maintenir coûte que coûte votre événement. Dans cet article, nous avons listé ce qu’il vous est possible de faire pour votre mariage dans la situation actuelle. 

1. Faire le plein de masques pour la cérémonie

La Mariée Capricieuse
La Mariée Capricieuse

Dans les lieux clos accueillant du public, le port du masque est obligatoire. Que votre programme comprenne une cérémonie civile ou religieuse, vous ne pourrez pas couper au port du masque tout le long de la célébration.

Anticipez en choisissant dès maintenant des masques en tissu assortis à votre robe de mariée en dentelle ou votre costume. Vous pouvez aussi prévoir des masques personnalisés pour l’ensemble de vos proches assistant à l’événement.

De cette façon, tout le monde sera assorti et l’esthétique de votre cérémonie s’en verra moins compromise.

2. Maintenir la cérémonie civile avec les plus proches amis

Lomali foto - Sabrina Neveu
Lomali foto - Sabrina Neveu

Si les rassemblements festifs sont interdits en France depuis le 17 octobre, il reste autorisé de se marier, ou tout du moins de maintenir sa cérémonie en petit comité.

Comme nous l’avons déjà précisé, le port du masque sera obligatoire tout le long de votre célébration de mariage. Vous devrez également veiller à limiter le nombre de vos convives, et à respecter la règle d’un siège vide entre chaque personne à partir du moment où vous vous trouvez dans un lieu destiné à accueillir du public.

3. Repas en famille : juste la bulle sociale

Le Domaine d'Achelles
Le Domaine d'Achelles

Les rassemblements sont désormais restreints à 6 personnes dans les espaces publics, et il est recommandé d’appliquer la même règle dans le cadre privé.

Aussi, si vous souhaitez vous retrouver pour un repas de fête après la cérémonie, et d’autant plus si vous comptez vous rendre au restaurant, il vous faudra limiter la liste des convives à votre cercle le plus proche.

4. Conserver soigneusement les éléments de la noce

PikaGreg Photography
PikaGreg Photography

Vous aviez peut-être déjà investi dans différents éléments de décoration de mariage dont vous n’allez malheureusement pas pouvoir faire usage tout de suite, les réceptions de mariage étant actuellement interdites dans les salles des fêtes et autres salles polyvalentes ouvertes au public.

Afin de pouvoir les utiliser une fois les restrictions levées, entreposez-les avec soin en respectant pour chaque accessoire les bonnes consignes de conservation.

Certains éléments devront par exemple être à l’abri de la chaleur ou encore de la lumière. Rangez dans la mesure du possible vos objets dans leurs emballages d’origine pour être sûrs qu’ils ne risquent pas de s’abîmer.

5. Patienter jusqu’à la réception : party remise !

Ezilda Pélissier
Ezilda Pélissier

Un couvre-feu a été établi pour une durée minimum de 4 semaines dans plusieurs départements

Dans de nombreuses localités, il est interdit de quitter son domicile entre 21 heures et 6 heures du matin. De façon générale, les rassemblements de personnes sont très fortement limités, et ce contexte est donc défavorable à l’organisation d’une soirée festive.

C’est pour cela que les mariés optent aujourd’hui pour la solution d’une réception en deux temps : une cérémonie suivie d’un verre ou d’un dîner avec l’entourage le plus proche et le plus restreint possible, puis une réception festive à programmer pour 2021 ou 2022 avec l’ensemble des convives initialement prévus.

Si le fait de reporter sa célébration de mariage est forcément une grande déception, dites-vous que vous apprécierez d’autant plus de tous vous retrouver quand la situation sanitaire sera apaisée, et que chacun pourra profiter sans risque de la réception.