En Thaïlande, les us et coutumes se veulent bien différents des nôtres. Des rituels traversent les époques pour réunir des couples sans qu’aucun voeu de mariage ne soit prononcé. Même si les moines bouddhistes participent à la cérémonie, le mariage n'est pas religieux et se déroule toujours selon un processus particulier, fidèle aux traditions thaïlandaises.

Découvrez les différentes étapes d'un mariage original à travers les rites proposés tout au long d'une journée typique, vous vous rendrez compte qu'ici le choix de la robe de mariée ou de la décoration de mariage ne sont pas les principales priorités des couples thaïlandais.

La demande en mariage

Les plus timides d’entre nous seraient ravis par cette tradition qui implique la participation d’un ami proche pour faire notre demande. En effet, c’est au meilleur ami du marié qu’est confiée la délicate tâche de la demande en mariage. Celui-ci devra se rendre au domicile des parents de la future mariée pour demander au père la main de sa fille pour son ami. Par la même occasion, il lui demandera le montant de la dot.

La date des festivités sera choisie avec l'aide d'un astrologue qui désignera le jour le plus propice à l'union selon le positionnement des étoiles.

Le montant de la dot

Autrefois versée aux parents de la mariée, la dot payée par le futur gendre est un gage de sécurité, garantissant sa capacité à subvenir aux besoins de son épouse. De nos jours, les jeunes mariés gardent cette dot et la présente à tous les invités sur un plateau rempli de billets.

L’hommage aux ancêtres 

C’est aux aurores, avec l’arrivée des moines au domicile des époux, que débute la cérémonie. À l’aide d'une bougie allumée placée dans de l'eau bénite, ces derniers récitent des prières et chantent des louanges pour bénir le couple. Un cordon blanc déposé respectivement sur leurs têtes par les parents relie les mariés et les connecte également à l'eau bénite ce qui permettra au moine dirigeant de sanctifier l'union et de transmettre l'aumône aux morts.

Un repas est offert aux moines mais c’est seulement lorsqu’ils ont terminé que le reste de la famille peut entamer les mets. Ces offrandes aux moines bouddhistes sont réalisées pour offrir du « mérite » au couple (ici l’idée de mérite renvoie à l’amour éternel). Parfois, on libère des animaux, comme c’est souvent le cas avec des oiseaux, pour renforcer les liens entre mari et femme.

Le Khan Maak

Il s’agit ici de la procession qui conduit le futur marié muni de sa dot au domicile des parents de sa future promise. Accompagné de troubadours sur une musique traditionnelle, il parcourt un chemin sur lequel se trouvent différentes étapes symboliques qu’il devra franchir. 

La cérémonie de la porte

Lorsque le marié arrive au domicile de ses beaux-parents, il doit franchir deux portes : une en argent et une en or. Devant chaque porte, des femmes (souvent parentes de la mariée) empêchent le marié de passer, le plus souvent avec des guirlandes de jasmin. S’il veut accéder au domicile des beaux-parents, il devra alors franchir les deux portes avec une enveloppe contenant une somme d'argent adressée aux femmes de la famille.

La place des convives

Habituellement, les invitations de mariage sont lancées de vive-voix, mais lorsque l’on transmet des faire-part de mariage en Thaïlande, personne n’y répond et chacun peut s’y rendre avec qui bon lui semble ! Ce sont souvent de grands mariages avec un grand nombre d’invités (jusqu’à 400). 
Ceux-ci ont pour coutume d’offrir 1000 bahts dans une enveloppe avec leur nom inscrit dessus, puis ils la transmettent aux époux en début de cérémonie pour leur souhaiter un bon départ. En réalité, cette donation est une participation aux frais de mariage.

Le rituel des fils blancs

Sur un piédestal, les mains jointes, les mariés sont bénis par les convives qui leur versent de l’eau sur les mains. Ils finissent par attacher leurs poignets ensemble à l’aide d’un fil blanc pour leur souhaiter bonheur et abondance. Autrefois, les époux devaient rester liés durant 3 jours pour être sûr d’avoir une union heureuse.

La réception

Elle présente des similitudes avec la réception que l’on retrouve en Occident : banquet, menu de mariage original, animations de mariage comme le karaoké toujours à la mode en Thaïlande, wedding cake... Elle se déroule le plus souvent dans un hôtel ou dans un restaurant, comme dans nos mariages français, les proches des mariés prennent la parole pour un classique discours de mariage puis commence la soirée dansante durant laquelle les festivités se poursuivent jusqu’aux alentours de minuit.

Comme vous venez de le découvrir un mariage thaïlandais représente un certain investissement financier mais aussi une mobilisation importante des deux familles et de leurs invités pour réaliser tous les rituels. Ces traditions s’effectuent dans le but de porter bonheur au couple et de rendre hommage aux ancêtres dans les règles de l’art.