Si l’on enfilait autrefois la robe de mariée très jeune et que l’on ne connaissait, du moins officiellement, qu’une histoire d’amour dans sa vie, aujourd’hui les choses ont changé. Les couples se marient en moyenne plus tard voire pas du tout, et ont dans tous les cas eu le temps d’accumuler les partenaires et les histoires plus ou moins longues. C’est pourquoi la figure de l’ex existe aujourd’hui dans la plupart des couples. Qu’il s’agisse d’une relation longue ayant vraiment compté ou de plusieurs ex faisant encore partie d’une manière ou d’une autre de la vie de son conjoint, pas facile d’accepter ces amours du passé. Il est donc légitime de se demander quelle est la meilleure attitude à adopter. Faut-il parler clairement de ses ex à son conjoint ? Mieux vaut-il cacher ses relations passées ou du moins éviter le sujet ? Essayons d’y voir plus clair. 

Trop parler de son ex, un handicap pour la relation

Il est normal d’éprouver de la jalousie envers les relations amoureuses passées de l’autre. Difficile de ne pas se demander comment se passaient les choses avant ou s’il existe encore des sentiments entre son compagnon et son ex.

Parler de son ex à longueur de journée n’est bien sûr pas une bonne idée. Pour qu’une nouvelle relation s’installe et ait une chance de survivre, il faut lui laisser de la place. Si votre ex est trop présent, que ce soit physiquement ou simplement parce que vous y faites fréquemment référence, votre partenaire actuel risque de ne pas pouvoir trouver sa place auprès de vous.

Parler de son ou de ses ex peut donner l’impression à l’autre qu’il est jugé, comparé, mis en compétition avec la relation passée. Cela peut avoir pour conséquence une baisse de l’estime de soi, un manque de confiance envers son conjoint et même des troubles d’ordre sexuel.

Rester très proche de son ex, ne pas avoir su mettre de distance avec cette relation, peut d’ailleurs révéler une difficulté à se séparer, à évoluer, à laisser son passé derrière soi, à l’image de l’enfance que certains ont du mal à quitter. On entretient cette relation de près ou de loin pour ne pas avoir à y renoncer complètement. Vouloir tout garder, tout conserver, refuser de faire des choix est assez symptomatique de notre époque.

Ne jamais parler de son ex, un comportement suspect ?

À l’inverse, éviter complètement le sujet de l’ex n’est pas forcément la meilleure solution. On peut se demander si vous vous braquez parce que vous avez encore des choses à régler avec votre passé.

Il n’est de la même manière pas très sain de faire l’impasse sur le passé de l’autre. Si l’on a bien sûr pas envie de discuter matin et soir de ses ex, il peut être intéressant de comprendre quel a été le parcours amoureux de son partenaire avant d’arriver jusqu’à soi.

De plus, avoir des renseignements sur la relation qu’entretient votre conjoint avec son ex vous permet de savoir comment il envisage ses relations et quel serait son comportement à votre égard si vous veniez à vous séparer. Les relations aux ex en disent long sur le comportement général d’un individu.

Connaître les joies, les failles et les blessures du passé de l’autre peut aider à construire une relation de confiance dans le présent, un couple uni et solide pour l’avenir.

Trouver le bon équilibre

Pour résumer, on peut dire qu’en la matière il s’agit pour chacun d’arriver à accepter le passé de l’autre sans pour autant s’effacer. Vous devez à la fois être capable d’entendre que votre conjoint a aimé d’autres personnes, mais également savoir affirmer votre place dans sa vie actuelle.

Si vous vivez mal le fait que votre compagnon entretienne encore des liens d’amitié ou fasse souvent référence à son ex, parlez-en ouvertement. Expliquez à votre partenaire pourquoi vous vous sentez blessé(e) sans avoir peur de passer pour quelqu’un de fermé ou d’immature.

Vous avez encore des doutes ? Vous ne savez pas comment aborder le sujet de l’ex avec votre conjoint ? Dites-vous bien que personne ne connaît mieux votre partenaire et ses réactions que vous. Vous savez donc si vous avez affaire à quelqu’un de très jaloux ou non, à une personne manquant de confiance en soi ou pas. Sachez vous ajuster à la personne qui se trouve en face de vous et faire en sorte d’adapter votre discours pour ne pas la blesser.