Après plusieurs années de relation et deux ans de fiançailles, le mariage tant désiré de Lison et James était fixé le 6 juin 2020. Au début du printemps, l'actualité est venue secouer les préparatifs que les deux amoureux avaient si bien ficelés. Les premières semaines de la crise sanitaire du Coronavirus et du confinement ont marqué une période de doute et de stress pour ces mariés qui ont cependant vite pris le dessus et remédier aux imprévus. S'il est vrai qu'ils ont dû remanier leur projet de mariage pour s'adapter aux circonstances, ils ont tout fait pour ne pas y renoncer et le célébrer à la même date et la même année. Résultat du maintien de leur cérémonie civile à la date initiale, Lison et James sont aujourd'hui un heureux couple marié. Quant à la fête, ce n'est que partie remise pour ces amoureux qui ont convié leurs proches cet automne à une réception qui marquera de belles retrouvailles.

Deux dates au lieu d'une 

Confinés, nos mariés ont suivi chaque mot des allocutions du gouvernement pour comprendre les conséquences de la crise du COVID-19 sur leur mariage et les mesures à adopter. Après des semaines d'attente, l'heure était à l'action. Le 14 avril, Lison et James ont pris une décision face à une situation plus longue qu'ils ne l'avaient imaginée : ils allaient reporter leur mariage sans changer d'année. Le plus important pour eux était de s'unir en 2020 afin de ne pas prolonger l'attente et avancer dans d'autres projets de vie commune.

Quand il a su que la cérémonie ne serait pas annulée, le couple a opté pour un projet scindé en deux afin de se dire oui à la date prévue, malgré tous les obstacles. C'est alors que la solution du mariage en deux parties célébrées la même année est apparue comme le meilleur choix : maintien de la cérémonie civile en petit comité et report du banquet pour compter sur tous les amis. 

Sage décision puisque le couple est aujourd'hui officiellement marié. Les contacts clairs et réguliers avec l'officier de l'Etat civil mais aussi avec l'ensemble des prestataires ont permis de sauver leur mariage et de réduire le stress des démarches.

La cérémonie en visioconférence 

Après confirmation de la mairie et adaptation de la salle, le mariage officiel a eu lieu. La veille, Lison et James ont passé la nuit séparément afin de créer du mystère et ajouter de la magie à ce jour. Chacun s'est consacré à ses préparatifs et habillage dans sa famille respective avant de se découvrir l'un et l'autre avec émotion devant la mairie de Mouans-Sartoux, dans la région provençale. Aux côtés du couple, les parents, beaux-parents et témoins, un total de onze personnes, ont assisté à la cérémonie, la première union post-confinement de cette commune, et même l'unique du mois de juin ! 

Autre grande particularité de cet événement, les invités qui n'ont pu les rejoindre pour l'occasion ont malgré tout assisté à la cérémonie grâce à la technologie ! En effet, le couple a organisé une visioconférence très facile d'accès pour partager leur bonheur malgré les restrictions. Quelques explications au préalable et un lien ont suffi pour que les proches assistent depuis chez eux avec grande émotion à ce passage devant le maire et même au lancer de confettis à la sortie de la cérémonie. 

Le plus proche entourage s'est dirigé ensuite vers la terrasse d'un restaurant à proximité pour lever les verres en l'honneur des tout jeunes mariés avant de conclure la journée par une séance photo au Château de Mouans-Sartoux.

Une réception à la magie de l'automne

Pour pouvoir compter sur la présence des invités vivant à l'étranger et s'éloigner de la crise sanitaire, Lison et James ont reprogrammé leur festivité au 10 octobre 2020. Ils ont annoncé cette date à tous les prestataires qui ont confirmé leur disponibilité. Sans trop de complications, le couple s'est assuré de ne pas renoncer à un bon repas et belle fête de mariage au Mas St Joseph à Grasse. Du programme, il faudra simplement retirer la cérémonie civile déjà célébrée avec bonheur.

lls ont encore du temps devant eux pour redessiner cette journée d'octobre selon leurs désirs. Préparatifs le matin pour vêtir leurs tenues officielles gardées bien au chaud, vin d'honneur à 18h, séance photo groupale dans l'après-midi, voilà quelques étapes définies avant d'imaginer d'autres moments de partage inoubliables.

« Comme nous devons revoir le programme, nous allons passer du temps à y réfléchir. Nous en sommes encore à profiter de nos premiers instants en tant qu'époux et nous pencherons sur le sujet au cours de l'été. », affirme le couple sur un petit nuage, avant d'ajouter au sujet de la cérémonie fêtée à la sortie du confinement : « C'est une belle victoire et un sacré souvenir ! ».