Eric Ollivier Photographies

Les chansons que vous choisirez pour chaque moment clé de votre journée de mariage constitueront la bande son de votre mariage : elle annoncera et rythmera chaque étape, et vous l’associerez longtemps à vos souvenirs. Il est donc important de bien y réfléchir :

Quelle musique à quel moment ?

La cérémonie

Pour l’entrée dans l’église, il est de coutume de choisir une musique de style classique, plutôt solennelle, comme une marche nuptiale : une pour l’entrée du marié, et une autre pour celle de la mariée.

La cérémonie religieuse est ponctuée de prières et de lectures à accompagner de musiques religieuses, classiques, voire d’autres genres comme le gospel ou même le rock, si le thème de la chanson est bien sûr cohérent avec le mariage.

Pour une cérémonie civile ou laïque, vous aurez une très grande liberté de choix selon vos goûts et votre thème de mariage.

Pour la sortie de l’église ou de la mairie, moments où les mariés sont attendus par les invités qui les recevront avec joie, leur lançant du riz pour leur porter bonheur et les félicitant, une musique plus gaie est de mise.

Le vin d’honneur

Choisissez une musique de fond, douce et animée : des airs jazzy, soul ou funk, par exemple.

Xavier Giraud Photographe

Le lancer du bouquet

Optez pour une musique entraînante et girly pour faire monter le suspense et faire danser vos invitées célibataires : Single Ladies de Beyonce, It’s raining men de Geri Halliwell, ou Gimme Gimme Gimme (a man after midnight) d’Abba, précisément sur le thème des célibataires !

Si le marié fait lui aussi son propre lancer, choisissez aussi une musique spéciale : de film d’action par exemple, comme James Bond ou encore Taxi, ambiance garantie !

L’arrivée des mariés dans la salle de réception

Elle se fait généralement sur une musique moderne et joyeuse ou bien plutôt romantique, une fois que tous les invités sont installés.

Le repas

Il est de coutume de faire passer une musique de fond douce et agréable, à faible volume, pendant le repas de mariage : des morceaux de jazz ou de variété par exemple qui créent une ambiance chaleureuse et agréable tout en restant discret pour ne pas gêner les invités.

Le dessert

Vous désirerez sans doute capter l’attention de vos invités pour l’arrivée du gâteau, surtout s’il s’agit d’une superbe pièce montée et/ou de la fontaine de champagne : pour ce faire, de nombreux couples choisissent de tamiser les lumières et de passer une musique moderne et rythmée qui annonce du même coup la fin du repas et le début de la soirée, tel que Animals de Martin Garrix ou Fireworks de Katy Perry ; vous pouvez aussi choisir un air plus romantique, rock’n’roll ou carrément décalé !

Pour le découpage du gâteau, choisissez une musique plus calme et romantique, car c’est un moment de complicité que vous partagerez tous les deux, la tradition voulant que vous découpiez la première part main dans la main, et que vous partagiez la première bouchée.

L’ouverture de bal

Choisissez votre musique en fonction de la danse que vous souhaitez pour ouvrir le bal : êtes-vous plutôt valse ou danse endiablée ? Vous pouvez également faire un mix de différentes musiques et enchaîner ainsi différents pas de danse pour une ouverture de bal spectaculaire et très variée où vous pourrez être accompagnés par quelques-uns de vos invités.

La danse père-fille, mère-fils ou autre danse émotive avec un proche

Pour ce moment si spécial, vous voudrez sans doute une musique douce qui parle de votre relation avec cette personne et vos sentiments : faites attention aux paroles pour faire le bon choix. Et si c’est trop émouvant, prenez des paroles dans une autre langue que le française, ou éventuellement une chanson plus animée.

Les animations

Le changement de musique, associé à un changement de lumières, permettra de faire savoir à vos invités qu’il va se passer quelque chose : diffusion d’une vidéo, remise d’un cadeau, discours, début d’un jeu… vous pouvez soit choisir un même air facilement reconnaissable pour qu’ils tiltent à chaque fois, soit des musiques différentes selon le moment ; et accompagner cela par une annonce du DJ. 

La soirée

Pendant votre soirée de mariage et après l’ouverture de bal, nous vous conseillons par commencer par de grands classiques qui seront susceptible de plaire au plus grand nombre, et plus particulièrement aux personnes plus âgées qui iront sûrement se coucher plus tôt : des morceaux de chanson française, des airs de valse, de tango ou de charleston pour les amateurs… 

Vous pouvez bien sûr alterner des chansons plus anciennes avec d’autres plus récentes pour que chacun y trouve son compte et qu’il y ait ainsi une rotation d’invités sur la piste : pendant que les uns dansent, les autres se reposent et en profitent pour papoter. Si vous êtes fan des années 80, sélectionnez des chansons discos amusantes pour des danses folles ! Les fans de rock s’en remettront aux chansons les plus célèbres de leurs idoles. Et puis au fur et à mesure de la soirée, vous pourrez diffuser des styles de musiques plus modernes, marqués et rythmés : hip-hop, métal, techno, selon vos goûts.

Jérémy Penther Photographe

De la musique, oui, mais sous quelle forme ?

Une fois que vous aurez sélectionné les morceaux de votre choix, vous devrez en enregistrer la version qui vous plaît le plus sur le support adapté et la remettre à la personne en charge de la musique sur votre lieu de cérémonie et de réception.

Vous pouvez également, en règle générale, choisir votre propre DJ pour la réception, qui apportera sa propre sono et se chargera de diffuser votre musique.

Autre possibilité : engager des musiciens pour avoir de la musique en live. Une harpiste, un chœur ou un duo piano et chant à l’église, un groupe de jazz pour le vin d’honneur, un groupe de pop-rock pour le bal…

Vous pouvez bien sûr associer ces différentes options en fonction du moment de la journée. 

Quelles démarches pour préparer votre musique ?

Renseignez-vous auprès de votre DJ ou autre personne en charge de la diffusion de votre musique pour savoir sous quel format vous devez enregistrez vos fichiers, tout en sachant que vous devrez veiller à leur qualité. Il vous dira également quel est le support le plus adapté : différents CD, une clé USB, un disque dur externe…

Nous vous recommandons de faire une copie supplémentaire que vous confierez à l’un de vos invités de confiance qui sera en charge de vos effets personnels, juste au cas où !

Vérifiez bien que les chansons choisies et la playlist sont d’une durée adéquate par rapport à la longueur des moments où elles seront diffusées. 

Concernant la musique diffusée à l’église, pensez que vous devrez obtenir l’approbation du prêtre.

Sachez d’autre part que la diffusion publique de la musique sur laquelle il existe des droits d’auteur (la plupart des musiques actuelles est non-libre de droits) est soumise à une redevance à régler auprès de la Sacem. Demandez à votre DJ si cela est inclus dans le tarif de sa prestation ou est à payer à part ; en cas de doute, contactez la Sacem.

Votre playlist est-elle fin prête ?