Que vous ayez opté pour un mariage civil, religieux ou encore une cérémonie laïque, vous aurez certainement envie de personnaliser votre union en prononçant un discours de mariage à l'image de votre couple.  Il y a peut-être ce livre que vous avez relu des dizaines de fois et dont certaines pages sont cornées. Il y a peut-être encore cette poésie que vous relisez chaque fois avec la même émotion. Quelle que soit l’histoire ou le texte d’amour qui vous parle, n’hésitez pas à en lire un extrait le jour J, tout simplement parce que vous rêvez d'un mariage original et poétique.

Si vous ne savez pas bien quel texte choisir, voici quelques propositions qui pourront vous mettre sur la voie.

1. Éloge de l'amour - Jean de La Fontaine

Tout l'Univers obéit à l'Amour ;
Belle Psyché, soumettez-lui votre âme.
Les autres dieux à ce dieu font la cour,
Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme.
Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.

Sans cet Amour, tant d'objets ravissants,
Lambris dorés, bois, jardins, et fontaines,
N'ont point d'appâts qui ne soient languissants,
Et leurs plaisirs sont moins doux que ses peines.
Des jeunes coeurs c'est le suprême bien
Aimez, aimez ; tout le reste n'est rien.

2. Le mariage heureux - Charles Palissot de Montenoy

Nous n'avons qu'une même âme,
Qu'un esprit, qu'un sentiment,
Et l'amour qui nous enflamme
Est toujours vif et constant !
Les plaisirs, comme les peines,
Tout est commun entre nous
En portant la même chaîne,
Le fardeau devient plus doux.
Dans notre joli petit ménage
Point de bruit, point de tracas,
Et jamais, jamais le voisinage
Ne se plaint de nos débats.
Si quelques légers déluges
Surviennent de temps en temps,
Nous prenons l'Amour pour juge,
Pour les résoudre définitivement !

3. Rosemonde Gérard - Lorsque nous serons vieux

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants
Comme le renouveau mettra nos cours en fête,
Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
Et je te sourirai, tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux
Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec des petits yeux attendris et brillants,

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.
Sur le banc familier, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois, nous reviendrons causer.
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant souvent par un baiser ;
Combien de fois, jadis, j'ai pu dire : " Je t'aime ".
Alors, avec grand soin, nous le recompterons,
Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
De petits riens exquis dont nous radoterons
Un rayon descendra, d'une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose, se poser,
Quand sur notre vieux banc tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

Et comme chaque jour je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain,
Qu'importeront alors les rides du visage
Si les mêmes rosiers parfument le chemin.
Songe à tous les printemps qui, dans nos cours, s'entassent ;
Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens !
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous ils tissent d'autres liens ;
C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car, vois-tu, chaque jour, je t'aime davantage,
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.
Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants
Comme le renouveau mettra nos cours en fête,
Nous nous croirons encore aux heureux temps d'antan,
Et je te sourirai, tout en branlant la tête,
Et tu me parleras d'amour en chevrotant
Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec des yeux remplis des pleurs de nos vingt ans...
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Aude Arnaud Photography

4. Alfred Musset - On ne badine pas avec l'amour

[...] Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelques fois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.

5. Michel Berger – Quelques mots d’amour

Il manque quelqu'un près de moi
Je me retourne tout le monde est là
D'où vient ce sentiment bizarre que je suis seul
Parmi tous ces amis et ces filles qui ne veulent
Que quelques mots d'amour

De mon village capitale
Où l'air chaud peut être glacial
Où des millions de gens se connaissent si mal
Je t'envoie comme un papillon à une étoile
Quelque mots d'amour

Je t'envoie mes images
Je t'envoie mon décor
Je t'envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t'envoie mes voyages
Mes jours d'aéroport
Je t'envoie mes plus belles victoires sur l'ironie du sort

Et dans ces boites pour danser
Les nuits passent inhabitées
J'écoute les battements de mon cœur me répéter
Qu'aucune musique au monde ne saura remplacer
Quelque mots d'amour

Je t'envoie mes images
Je t'envoie mon décor
Je t'envoie mes sourires des jours où je me sens plus fort
Je t'envoie mes voyages
Mes jours d'aéroport
Je t'envoie mes plus belles victoires sur l'ironie du sort

De mon village à cent à l'heure
Où les docteurs greffent les cœurs
Où les millions de gens se connaissent si mal
Je t'envoie comme un papillon à une étoile
Quelques mots d'amour.

David Gros

6. Louis Aragon – Nous dormirons ensemble

Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l'enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C'était hier que je t'ai dit
Nous dormirons ensemble

C'était hier et c'est demain
Je n'ai plus que toi de chemin
J'ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l'amble
Tout ce qu'il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J'ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t'aime que j'en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble.

7. Marceline Desbordes-Valmore – Le serment

Idole de ma vie,
Mon tourment, mon plaisir,
Dis-moi si ton envie
S'accorde à mon désir ?
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Donne-moi l'espérance ;
Je te l'offre en retour.
Apprends-moi la constance ;
Je t'apprendrai l'amour.
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Sois d'un cœur qui t'adore
L'unique souvenir ;
Je te promets encore
Ce que j'ai d'avenir.
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Vers ton âme attirée
Par le plus doux transport,
Sur ta bouche adorée
Laisse-moi dire encor :
Comme je t'aime en mes beaux jours,
Je veux t'aimer toujours.

Georgiana-Photo

8. Le mariage heureux - Romances et poésies

Nous n'avons qu'une même âme,
Qu'un esprit, qu'un sentiment,
Et l'amour qui nous enflamme
Est toujours vif et constant !

Les plaisirs, comme les peines,
Tout est commun entre nous ;
En portant la même chaîne,
Le fardeau devient plus doux.

Dans notre joli petit ménage,
Point de bruit, point de tracas,
Et jamais, jamais le voisinage
Ne se plaint de nos débats.

Si quelques légers déluges
Surviennent de temps en temps,
Nous prenons l'Amour pour juge,
Pour les résoudre définitivement !

Vous avez été séduit par ces poèmes ? Vous les utiliserez pour vos discours ou les phrases sur le mariage que vous prononcerez face à vos proches ? Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui est le plus à l’image de votre couple. N’oubliez pas qu’il est toujours romantique de prononcer des paroles d’amour avant de lancer son bouquet de mariée, alors ne négligez pas le pouvoir des mots !