Laëtitia et Sophana se sont rencontrés sur leur lieu de travail. Sophana possède un restaurant et Laëtitia y travaille depuis quelques mois. Il ne leur aura pas fallu longtemps pour comprendre qu’ils étaient faits l’un pour l’autre ! Après 6 mois de relation, Laëtitia a pris les devants et s’est agenouillée derrière le bar du restaurant pour faire sa demande en mariage à son bien-aimé.

Le couple n’a eu que 2 petits mois pour organiser cet événement, un temps record ! Il a fallu prendre des décisions et rapidement mais le résultat a été à la hauteur de leur désir : une réception simple et chaleureuse entre traditions ancestrales et ambiance festive.

Une cérémonie religieuse riche en rituels

Laëtitia et Sophana ont fait le choix de s’unir selon les rites et coutumes bouddhistes pour faire honneur aux origines cambodgiennes de Sophana. La cérémonie religieuse de mariage est très importante pour les cambodgiens. On y invite des bonzes (prêtres de la religion bouddhique) qui sont chargés de réciter des prières et d’asperger les mariés d’eau bénite parfumée pour leur souhaiter bonheur et longévité.

L’union bouddhiste est constituée d’une série de rituels visant à bénir les époux et éloigner les mauvais esprits notamment grâce à de l’encens, des bougies et un buffet richement garni. Les mariés sont installés sur un tapis. Après avoir reçu la bénédiction, ils joignent leurs mains sur un oreiller doré et une série de personnes (prêtres, parents et couples modèles) s’approchent d’eux pour les bénir et leur prodiguer des conseils. Le prêtre bouddhiste attachera ensuite les mains du couple avec un fil de coton rouge, symbole de leur union pour la vie.

Un décor traditionnel

Laëtitia et Sophana ont une fois de plus mis à l’honneur les traditions asiatiques en choisissant une dominante de rouge pour leur décor, une couleur synonyme de chance et de nouveau départ. C’est ainsi que la salle de Mérignac (près de Bordeaux), où s’est déroulée la cérémonie religieuse, était parée de tissus rouges que ce soit au niveau des murs, de la table des offrandes ou encore du sol grâce à de jolis tapis.

Les compositions florales et les bougies ne manquaient pas non plus au décor et conféraient à l’ensemble un caractère romantique agrémenté de nombreux objets et accessoires traditionnels et spirituels.

Les mariés et leurs témoins ont porté au cours de la cérémonie religieuse des tenues traditionnelles cambodgiennes avant de se changer en tenues plus contemporaines, une belle robe blanche à manches longues illusion et jupe midi pour Laëtitia et un costume noir très chic pour Sophana, sans perdre de vue la couleur rouge grâce aux accessoires : un nœud papillon pour l’un, un diadème et un joli bracelet pour l’autre.

Une ambiance joyeuse et festive

Après la cérémonie religieuse place à la soirée et à la fête dans un restaurant asiatique de Bordeaux Lac qui a accueilli les 150 invités de Laëtitia et Sophana, une famille nombreuse et des amis proches tous présents et ravis d’entourer les amoureux.

L’ambiance était au rendez-vous notamment du fait de la présence de nombreux jeunes avec une mention spéciale pour les cousins qui se sont chargés d’animer la soirée ! Le père du marié a également réservé un joli moment aux convives en entonnant une chanson pleine d’humour pour souhaiter amour et bonheur au jeune couple.

Le photographe de l’événement, Phi-Haï Phan, n’a pas manqué d’immortaliser ces différents moments de joie et d’émotion grâce à son œil avisé de professionnel, et sa passion pour les mariages et pour la vie, qui lui permettent de poser à chaque fois un regard neuf et émerveillé sur les sujets qu’il photographie.

Difficile de ne pas avoir le sourire après avoir visionné les clichés de ce beau mariage !