Une journée inoubliable de janvier, un décor délicieusement pensé et des tenues d’un passé chargé d’histoire, le mariage que vous allez découvrir n’a rien d’une festivité comme les autres. Il faisait froid, le ciel était gris et pourtant… Ce jour était parfaitement magique, scintillant, chaleureux et féerique. Découvrez le récit d’une tendre histoire d’amour à travers ces quelques lignes.

La rencontre : être là au bon moment

Croisés plusieurs fois lors de différentes fêtes d’amis communs, Géraldine et Paul se connaissaient mais il avait le cœur pris. La belle Géraldine passe à l’étape supérieure lors d’un énième anniversaire, lorsqu’elle apprend que le bel homme est célibataire. Une jolie histoire voit le jour, pleine d’amour et de joie, à l’image du jour de leur rencontre.

La demande : se dire oui sous le ciel de Madrid

Pour fêter leur 3 ans de relation, les deux amoureux avaient décidés de partir en voyage à Madrid. Amoureux des ambiances élégantes et chics des rooftops, ils avaient été conseillés par un ami pour quelques adresses sympathiques dans la capitale.

Après avoir essuyé quelques échecs par manque de place devant les 2 premiers lieux recommandés, le 3ème qui fût le bon !  C’est là que le couple s'installa confortablement. Chacun commanda un cocktail puis Paul s’absenta un instant pour demander à la table voisine de les prendre en photo.

Quand il retourna à sa place, il demanda à sa chérie d’ouvrir son boîtier à lunettes posé sur la table. Ce boîtier s’était finalement transformé en écrin le temps d’une soirée, car il cachait un trésor inattendu… A la découverte de la bague, Paul prononça la phrase magique : « veux-tu m’épouser ? ». Sans hésiter et très émue, la belle lui répondit oui et apprit ensuite qu’il ne s’agissait pas d’une  photo ; la table d’à côté avait réalisé une vidéo de toute la scène de la demande en mariage.

Le jour J : se préparer chaudement pour le grand saut

Le samedi du jour J, dans la fraîcheur matinale de l’hiver, le couple s'était préparé chacun de son côté. Elle apparut dans une jolie robe de mariée en dentelle Chantilly à manches longues de la maison Leutellier Tesson, toute en finesse et en simplicité avec un joli décolleté en V, accompagné d’un boléro tout chaud, des cheveux lâchés sublimés par quelques boucles légères et naturelles, décorés d’une jolie barrette à plumes blanches. Elle portait également un maquillage discret et un petit bouquet de roses blanches et de gypsophile agrémenté de coton à l'image de la saison.

Grâce à ce look chic et naturel d’un autre temps, la future mariée était fin prête pour se rendre à la mairie.

Pour Monsieur, smoking bleu foncé, nœud pap' et boutonnière assortie au bouquet de Madame, c’est un rien dandy qu’il apparut devant le maire pour officialiser tout son amour au travers d'un pacte éternel avec sa promise.

La cérémonie laïque : s’émouvoir par les mots de ceux qu’on aime

Suite à la cérémonie civile, tout le monde s’est retrouvé dans le sublime Domaine Des Lys, non loin de Nantes où les deux amoureux résident. S’en sont suivies les séances photos, de couple et de groupe en extérieur, sous la belle lumière de l'hiver.

Les invités ont joué le jeu de l’ambiance de ce jour particulier avec des tenues chics ; des smokings nœud papillon très classes pour ces messieurs, des robes chics, bibis sur la tête et fourrures d’hiver pour ces dames. Les coloris que l’on trouve généralement en hiver accentuaient tout naturellement l’ambiance chic de la journée. Puis est venu le moment le plus fort, celui de la cérémonie laïque chargée d’émotions.

Les convives étaient attendus dans la salle du domaine, séparée d’un voile blanc pour différencier les 2 ambiances : cérémonie et soirée. Les familles, les témoins, tous les proches les plus importants ont témoigné avec des textes remplis d’amour, de tendresse et de bienveillance. « C’est à ce moment que je me suis vraiment sentie mariée ! », témoigne Géraldine.

La décoration et la soirée pour se réchauffer

Après tant d’émotion, il était temps de servir le vin d’honneur puis le dîner dans la seconde partie de la salle. Une décoration subtilement recherchée, reflétant les goûts des jeunes mariés, inspirée par la révolution industrielle et sublimée par une architecture urbaine, attendait les 130 invités.

Le couple a voulu une décoration minimaliste avec des fleurs bien placées. Sous la verrière du domaine et sa structure métallique, le lieu correspondait parfaitement à leurs goûts. Quelques branches de sapin étaient là pour rappeler les soirées d’hiver près de la cheminée ainsi que des guirlandes blanches et un voile tiré sur le plafond pour créer un ciel de toit éclairé de mille lumières.

Une décoration simple, magique et chaleureuse dans la nuit, s'associait à des couleurs parfaitement choisies pour harmoniser l'événement. La photographe Adeline Setrin a su refléter d'un œil de maître la magie de chaque détail et chaque instant au travers de ce reportage. 

Chacun a pu retrouver son nom et sa place à l'aide d'un panneau décoré de branches de sapin et de gypsophile pour un effet enneigé. Les nom de tables remplacés par des noms de petits biscuits connus de tous rappelaient leurs origines : Géraldine et Paul étaient placés à la table « Petit Beurre » en référence au célèbre petit sablé nantais !

Des tables rondes très épurées ont servi à mettre d’accord tous les invités devant un repas savoureux. La pièce montée a pu donner le top départ d'une soirée animée.  Photobooth, danses de folie, chacun s’est amusé jusqu’à terminer la soirée tardivement dans la nuit.

Le secret de ce doux mariage d’hiver ? Une chaleur particulière, une joie de vivre intense et un véritable amour dans un esprit cocooning dont seuls ont le secret nos deux amoureux. Si la recette reste discrète, le résultat était magique et partagé pour offrir à tous leurs proches un mariage unique et original.