Kasia H

Le mariage à l’église n’est pas un passage obligatoire pour les mariés. Il relève d’une croyance personnelle et d’une volonté du couple de s’unir devant Dieu. En revanche, le mariage à la mairie est indispensable si vous souhaitez que votre union soit reconnue par la loi.

Pour officialiser votre mariage vous devrez donc vous rendre dans la mairie correspondant à votre lieu de résidence ou éventuellement à celui de vos parents pour vous unir devant le maire ou l’un de ses adjoints.

À l’image des rituels du mariage religieux le mariage à la mairie est lui aussi rythmé par différentes étapes et protocoles dont la signature des registres d’état civil. Voici quelques renseignements à ce sujet pour bien vous préparer.

Vous savez sans doute déjà que la cérémonie civile sera célébrée en présence de deux témoins minimum (un chacun), et quatre maximum. Vous n’êtes pas non plus sans savoir que vous devrez avoir déposé votre dossier de mariage civil à la mairie et que les bans devront être publiés au moins 10 jours avant votre mariage pour que celui-ci ait lieu.

Mais venons-en à ce qui nous intéresse aujourd’hui, la fameuse signature.

Le registre d'état civil

Les registres d’état civil sont comme une base de données de l’État Français enregistrant les naissances, les décès, les mariages et les unions civiles. Ils existent d’une part en format papier et d’autre part au sein d’un fichier informatique.

S’inscrire sur le registre d’état civil permet de rendre votre mariage officiel et d’en laisser une trace. Lorsque vous aurez besoin de prouver que vous êtes mariés pour une démarche administrative ou l’autre, vous pourrez ainsi demander à la mairie que vous soit délivré un acte de mariage. Ce papier vous sera d’ailleurs remis le jour J en même temps que votre livret de famille.

Si vous avez des enfants, vous effectuerez le même genre de démarche en les faisant inscrire auprès de la mairie de leur lieu de naissance sur les registres d’état civil. Cela vous permettra dans ce cas-là d’obtenir leur acte de naissance.

La signature des registres n’a donc rien de facultatif ! C’est une démarche obligatoire qui permet de certifier de l’existence de votre union, de votre nouveau lien de famille.

Le protocole

C’est la mariée qui signe le registre en premier de son nom de jeune fille. En effet, porter le nom de son mari n’est pas automatique. Tant que vous n’en ferez pas la demande vous porterez toujours votre nom de jeune fille aux yeux de l’administration. Vient ensuite la signature du marié puis celles des témoins.

C’est à ce moment-là seulement que vous sera remis votre livret de famille et que votre mariage sera enregistré par la mairie. Le livret de famille sert à établir les liens familiaux existant entre plusieurs personnes. Il est à conserver toute votre vie et servira à enregistrer les naissances, mariages et décès. Si vous avez eu un enfant avant de vous marier, le livret de famille vous aura déjà été remis à cette occasion.

Avez-vous déjà arrêté la date de votre mariage civil ?