Honorine NJ Photographe

Quand on pense à son mariage, les premières images qui nous viennent en tête sont celles de notre couple, de notre robe de mariée, de nos proches tous réunis pour l’occasion ou encore peut-être du beau costume de mariage de notre moitié. On visualise moins facilement sa feuille d’impôts ! Cependant, sachez que le fait de se marier entraîne des changements, et pas seulement au niveau de votre état civil.

Découvrez à travers ces différents points les avantages fiscaux et administratifs que représente le fait d’être un couple marié.

Pour les impôts

Une fois mariés les époux ont la possibilité d’effectuer une déclaration commune, que ce soit pour l’impôt sur le revenu, l’ISF ou encore les impôts locaux et directs (taxe d’habitation), dès leur première année de mariage. Le quotient familial (QF) d’un couple marié ou pacsé représente 2 parts au lieu d’une seule pour une personne célibataire. Le QF est le nombre par lequel on divise le revenu imposable dans le cadre du barème progressif de l’impôt sur le revenu.

La déclaration commune permet notamment de cumuler les charges déductibles de l’un et de l’autre. L’imposition commune n’est cependant avantageuse que lorsque les époux ont des revenus inégaux. Si l’un des conjoints déclare par exemple 30.000€ et l’autre 10.000€ ils bénéficieront d’une économie d’environ 1.000€ en remplissant une déclaration commune. Si chacun des époux touche par exemple 20.000€ le montant des impôts sera le même en déclarant ensemble ou séparément.

Photographe Le Du

Pour la sécurité sociale

L’un des grands avantages sociaux du mariage vient du fait que si l’un des époux n’est pas couvert par la sécurité sociale à titre personnel, il peut une fois marié bénéficier du statut d’ayant-droit auprès de son conjoint et donc de la couverture sociale de son compagnon. Cette protection sociale s’applique à l’assurance maladie mais également à l’assurance maternité.

Au travail

Le fait de se marier représente aussi des avantages professionnels, le premier d’entre eux étant les 4 jours de congés prévus parle Code du travail pour célébrer son grand événement !

Une fois mariés il vous sera plus facile de prendre vos congés en même temps. Votre employeur devra en effet tenir compte de votre union au moment de fixer les dates de vacances. Si vous travaillez dans la même entreprise vous bénéficierez de congés simultanés.

Si vous possédez un PEE (plan d’épargne entreprise) au sein de votre société, le fait de vous marier vous donnera l’opportunité de débloquer cette somme normalement indisponible pendant au moins 5 ans.

Crabe & Koala

L’époux salarié bénéficie également de 3 autorisations d’absence pour accompagner son épouse aux rendez-vous de grossesse obligatoires. La mère et le père ont droit à une protection contre le licenciement. Pour la mère cette protection s’étend tout au long de sa grossesse, de son congé maternité et 10 semaines après sa reprise du travail. Pour le père la protection est de 10 semaines à partir de la naissance de l’enfant.

Un époux fonctionnaire aura l’avantage d’une priorité de mutation s’il s’agit de se rapprocher géographiquement de son conjoint.

On ne peut normalement toucher des allocations chômage qu’en cas de licenciement ou de fin de CDD. Cependant, une personne mariée peut exceptionnellement toucher le chômage dans le cadre d’une démission si elle quitte son travail pour rejoindre son conjoint habitant dans une autre ville ou encore pour suivre son conjoint ayant obtenu un poste entraînant un changement de résidence

En cas de décès de l’un des conjoints

Si l’un des époux meurt le conjoint survivant pourra toucher une allocation veuvage. Il doit pour cela avoir moins de 55 ans, ne pas vivre à nouveau en couple, et ses revenus mensuels ne doivent pas dépasser 753,42€. L’allocation veuvage représente 602,73€ par mois.

Après 55 ans l’époux survivant peut toucher une pension de réversion. Cela veut dire qu’il touchera 55% de la retraite dont le conjoint décédé bénéficiait ou aurait pu bénéficier. Pour avoir droit à une pension de réversion les ressources mensuelles de l’époux survivant ne doivent pas dépasser 1691€.

Vos faire-part de mariage ne sont pas les seuls documents que vous aurez à envoyer à l’occasion de votre union. Pensez à effectuer les démarches administratives nécessaires pour bénéficier des différents avantages du mariage.