Stéphanie Lapierre Photographe

Le jour de votre mariage tout comme ceux le précédant seront des plus actifs et intenses en émotions, notamment avec le discours de mariage que vous auront préparé vos proches. Une fois le jour J passé, vous risquez de ressentir un contrecoup de fatigue lié à ces longs mois de préparation de votre célébration. C’est pourquoi nous vous recommandons vivement de prendre quelques jours de congés un peu avant et un peu après votre grand événement afin de le vivre le plus sereinement possible.

Beaucoup de mariés demandent une ou deux semaines avant le grand jour afin de mettre au point les derniers détails de leur réception et de s’assurer que la décoration de mariage que tout est fin prête. Cependant, nous vous conseillons également de réserver quelques jours après votre mariage pour vous reposer. Accordez-vous une pause bien méritée !

Et sachez qu’en la matière, la loi prévoit un certain nombre de congés payés pour événements familiaux ! L'article L.226-1 du Code du Travail stipule en effet que tout salarié à droit de s’absenter quelques jours s’il peut justifier de l’événement en question.

Que prévoit la loi ?

Le Code du Travail est très clair : vous êtes autorisés à prendre des congés pour votre mariage, et ceux-ci compteront comme des jours travaillés et donc rémunérés. Il s’agit d’un nombre de jours en plus de vos vacances habituelles.

Concrètement, vous avez droit à 4 jours pour votre propre mariage, et 1 jour pour celui d’un enfant. Vos parents peuvent donc eux aussi profiter d’une journée de vacances en plus afin de vous accompagner tranquillement dans cette étape si particulière de votre vie.

PPF Weddings

Quelles sont les conditions à remplir ?

Tout salarié a droit à ce type de vacances, quelle que soit son ancienneté dans l’entreprise ou le nombre de salariés de cette dernière. L’article L.3142-1 s’applique tout autant pour les CDI que pour les CDD.

Que vous vous mariez à l’église, à la mairie ou encore qu’il s’agisse d’une union par PACS, vous aurez de toutes les façons accès à cet avantage. Pour pouvoir bénéficier de ces jours de congés pour événements familiaux, vous ne devez en revanche pas être absent de l’entreprise le jour de votre mariage. C’est à dire que vous ne devez pas déjà avoir pris vos vacances à la date de votre union. Demandez donc en premier lieu à votre employeur à profiter de ces 4 jours au moment de votre célébration de mariage, et ajoutez par la suite si vous le désirez quelques jours de vacances avant ou après la date clé.

Photographe Morin

Quelles sont les démarches à effectuer ?

À l’heure de demander vos jours, pensez à vous y prendre à l’avance afin que votre employeur ne puisse pas vous refuser vos congés en raison d’impératifs professionnels (réunion importante, congrès, séminaire d’entreprise, etc.)

Vous devrez apporter un justificatif à votre patron afin que celui-ci puisse bien enregistrer votre demande. Vous pouvez par exemple demander à la mairie qui officialisera votre union de vous fournir un document prouvant que vous êtes bien inscrits sur leur liste et démontrant la date de votre union civile à venir.

Vous pouvez aussi, avec l’accord de votre employeur, attendre que le mariage soit passé pour en apporter un certificat. La mairie vous fournira un acte de mariage après la cérémonie qui servira de justificatif pour votre entreprise.

Enfin, sachez que certaines conventions collectives sont parfois plus généreuses et octroient aux employés une semaine ou deux de vacances. Avant de poser ces fameux 4 jours auprès de votre employeur, renseignez-vous bien pour savoir de combien de jours exactement vous pouvez bénéficier au sein de votre société. Cela vous permettra de laisser votre costume de mariage au placard et d'opter pour une lune de miel prolongée. Vous êtes maintenant prêts à envoyer vos faire-part de mariage !