Si vous avez quelques mois devant vous pour préparer votre danse d'ouverture de bal, prenez des cours de tango : cette danse d’origine argentine est à la fois sensuelle, dynamique et époustouflante, pourvu que vous maîtrisiez les pas !

Inscrivez-vous au moins six mois à l’avance si vous êtes débutant à un cours de tango, ou bien prenez des cours de danse particuliers. Le tango est un genre de danse beaucoup plus énergique et complexe que le slow et la valse qui demandera beaucoup d’implication et un certain sens du rythme et de la coordination des mouvements au préalable.

Renseignez-vous bien en regardant des vidéos sur Internet et prenez éventuellement conseil auprès d’un prof de danse pour savoir si votre projet est bien réalisable en fonction du temps dont vous disposez et de vos connaissances préalables.

Si vous êtes prêts à vous lancer dans cette aventure, outre les cours de danse vous devrez penser à la tenue de la mariée, qui devra être adaptée : par question de danser le tango avec une volumineuse robe princesse, qui vous empêcherait de vous déplacer librement, ni avec une longue traîne, dans laquelle vous risqueriez de vous prendre les pieds, d’autant plus le tango se base en grande partie sur le jeu des jambes.

Si vous ne vous mariez pas en robe de mariée courte et qu’il ne vous est pas possible de remonter ou enlever votre jupon ou votre traîne, la meilleure solution serait de changer de tenue une fois la cérémonie achevée pour être plus à l’aise dans vos mouvements, non seulement pour la danse d’ouverture du bal mais aussi pour le reste de la soirée. Une petite robe rouge moulante par exemple !