Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la french manucure n’est pas née en France mais aux Etats-Unis, dans les années 70. Elle fut alors dénommée « French » en référence à l’élégance et au chic français (la French touch).

 

Elle consiste en fait à appliquer un trait de vernis blanc opaque sur le bord de l’ongle, dans le but de le faire paraître plus long. Ensuite, il s’agira d’appliquer sur l’ensemble de l’ongle un vernis transparent, de reflet rosé afin de donner aux ongles une brillance et une grâce naturelle.

 

La french manucure a en effet cet avantage d’être discrète et élégante, sans trop de fioritures. Elle met l’ongle en valeur en révélant sa couleur naturelle, ce qui séduit beaucoup les mariées qui ont envie d’arborer de jolies mains le jour de leur mariage, sans toutefois que l’attention des invités ne soit focalisée que sur leurs mains.

 

 

 

Au moment où le marié passera l’alliance au doigt de son élue, la main de la mariée sera sublimée par l’éclat du bijou, et son visage sera illuminé par le bonheur, c’est pourquoi le fait d’avoir une manucure très élaborée n’est pas quelque chose d’absolument nécessaire. Pourtant, personne ne voudrait avoir les mains abîmées, les ongles rongés, la peau irritée pour ce jour si important.

 

C’est pourquoi opter pour une manucure simple telle que la french manucure semble être une très bonne idée ! Qu'en pensez-vous ?