Ariane Castellan

Les préparatifs du mariage remplissent vos journées entre les essayages de la robe de mariée, les rendez-vous auprès de chaque prestataire et les retouches du costume de mariage, vous êtes bien occupés. Il est vrai que lorsqu’on pense mariage, on se concentre surtout sur toute l'organisation le précédant, afin d'avoir le mariage original dont on a toujours rêvé. Mais il faut savoir que d’autres démarches seront à entreprendre dans les semaines suivant votre grand événement.

Le mariage n’est pas simplement un acte d’amour entre deux êtres, il a aussi une valeur juridique. Vous unir à l’autre signifie effectuer quelques changements de statuts qu’il ne faudra pas oublier d’actualiser une fois le jour de votre mariage passé.

Un nouveau livret de famille

Au moment de votre mariage civil à la mairie, suite à vos citations d'amour et les différentes signatures, vous obtiendrez votre nouveau livret de famille. C’est notamment dans ce dossier que seront inscrites les naissances de vos enfants, ainsi que tout type de changement de situation dans votre vie d’époux.

En tant que couple marié, vous n’effectuerez plus qu’une seule déclaration commune des charges du foyer et de ses ressources.

Pour que ce changement de statut soit effectif, vous devrez obligatoirement envoyer une photocopie de votre livret de famille à votre centre des impôts.

La Ronde Bleue - Cérémonie Laïque

Parlons du changement de nom

  • Est-il obligatoire ? : Changer de nom n’est pas une obligation ! Vous pouvez, si vous le souhaitez, prendre le nom de votre conjoint et donc utiliser ce que le droit appelle un nom d’usage. Vous pouvez aussi choisir de conserver votre nom de famille d’origine. De toutes les manières, le nom d’usage ne remplace en aucun cas le nom de famille sur les actes d’état civil (acte de naissance, livret de famille, acte de mariage, etc.)
  • Comment réaliser ce changement ? : Si vous décidez de changer de nom, vous devrez remplir une déclaration de changement de nom d’usage, disponible sur Internet, à transmettre aux divers organismes concernés par votre décision.
  • Qui informer de mon changement de nom ? : Vous devrez informer de votre choix la Sécurité Sociale (CPAM), votre mutuelle, votre Caisse d’Allocations Familiales, le Bureau du Service National, mais aussi votre employeur, banque et assurances.

Si vous changez de nom, vous devrez également faire actualiser votre carte d’identité et votre passeport. Ce ne sera cette fois-ci pas pour entendre le discours du maire du mariage mais pour refaire vos papiers d'identité que vous vous rendrez à la mairie.

Pour actualiser votre permis de conduire ou encore votre carte grise, c’est auprès de la Préfecture de Police qu’il faudra vous rendre.

Attention tout de même, si vous avez réservé votre voyage de noce avec votre nom de jeune fille, attendez le retour de votre lune de miel pour modifier votre passeport ! Il serait dommage de ne pas pouvoir vous envoler vers ce séjour tant désiré.

Changez de régime !

Suite au choix de votre décoration de salle de mariage ou de votre bouquet champêtre, vous serez face à des choix qui devront impliquer un changement de régime suite à votre union. Face à cela, différentes options s’offrent à vous. Ce choix aura notamment des conséquences sur votre déclaration d’impôts.

  • Communauté universelle : Si vous choisissez ce régime, l’ensemble de vos biens et de ceux de votre conjoint seront mis en commun.
  • Communauté réduite aux acquêts : Ici, seuls les biens acquis à partir de la date du mariage seront mis en commun entre les époux. Ceux-ci seront distribués à parts égales entre le mari et la femme, tandis que les biens acquis avant le mariage ou encore les héritages resteront de propriété individuelle.
  • Séparation des biens : Avec ce régime, chacun conserve ses propres biens (acquis avant ou après le mariage). Les mariés sont alors indépendants fiscalement et responsables de leurs propres dettes éventuelles. L’imposition est individuelle dans ce cas de figure.

Si vous ne signez pas de contrat de mariage pour spécifier votre régime, vous serez par défaut assignés à celui de la communauté réduite aux acquêts.

Si vous souhaitez adopter un autre régime, vous devrez prendre rendez-vous chez un notaire, de préférence dans les semaines précédant votre union, pour établir votre contrat de mariage. Une copie de ce document devra par la suite être intégrée au dossier de mariage.

Morgane Simon

Maintenant que vous êtes incollables sur toutes les démarches à effectuer une fois mariés, vous pouvez vous divertir en préparant vos jeux de mariage par exemple ou en pensant à votre destination de lune de miel, lorsque vous vous prélasserez sur une plage de sable blanc. En sirotant un cocktail, vous n'aurez plus qu'une chose en tête c'est vous murmurer de jolis textes d'amour