Lauren Alix

Le jour J approche et il est donc légitime que vous commenciez à vous préoccuper de votre apparence et de ce fait de la sélection de votre robe de mariée. Votre compagnon est lui aussi d’ores et déjà en quête du costume de mariage qu’il portera à l’occasion de votre noce. Parce que l’esthétique est bien sûr un élément de réussite d’un tel événement vous prendrez aussi le temps de mettre au point une belle décoration de mariage.

Seulement l’apparence n’est pas tout. C’est d’autant plus vrai à l’heure de préparer votre cérémonie d’engagement religieuse. Si vous avez décidé de vous unir devant Dieu c’est que vous êtes croyants et que la foi fait partie de votre quotidien.

Pour vous aider à ne pas tomber dans les pièges des préparatifs de la cérémonie religieuse, voici quelques travers à éviter d’après les recommandations des prêtres préparant les couples à leur engagement.

1. Zapper la préparation au mariage

La préparation au mariage est fortement recommandée lorsqu’on souhaite s’unir devant Dieu. Il s’agit de plusieurs rendez-vous avec le prêtre qui célèbrera l’union catholique ainsi qu’avec des couples mariés et d’autres se préparant à cet engagement qui permettent d’échanger à propos de la foi, du mariage, de la vie de couple et de famille.

Certains couples trop absorbés par l’aspect matériel et festif de leurs préparatifs décident de zapper cette étape ou de la réduire à un minimum de séance. Il s’agit cependant d’un acte important permettant de faire le point sur son couple et son engagement. Dédiez un peu moins d’heures à votre décoration de table de mariage et un peu plus à votre préparation spirituelle !

2. Choisir une église pour son esthétique

On est parfois tenté de choisir une église parce qu’on la trouve particulièrement belle, authentique ou majestueuse. Cela ne doit cependant pas être notre premier critère de choix. On se marie normalement dans l’église que l’on fréquente chaque semaine car l’engagement devant Dieu est aussi un acte de communauté que l’on partage avec les croyants de sa paroisse.

Vous voulez vous unir dans un petit village de Provence car le cadre correspond à votre thème de mariage ? Si vous n’avez jamais mis les pieds dans cette région jusqu’à ce jour ce n’est peut-être pas la meilleure solution.

Emmanuel Puzzle

3. Imposer un prêtre à une paroisse

Vous avez trouvé la paroisse qui célèbrera votre union mais vous n’êtes pas vraiment satisfaits de l’officiant qui célèbre habituellement des messes à cet endroit. Vous préfèreriez faire venir un prêtre appartenant à une autre paroisse parce que vous le connaissez, qu’il est jeune, moderne ou qu’il a bonne réputation.

Sachez que l’Église ne voit pas d’un très bon œil les mariages à la carte. On n’organise pas sa cérémonie religieuse comme on prend des décisions concernant son menu de mariage. À trop privilégier la forme, on perd parfois de vue le fond.

4. Faire appel à plusieurs prêtres

Par commodité vous pensez réaliser votre préparation au mariage avec un prêtre dont la paroisse se trouve à côté de votre lieu de résidence ou du travail. Pour le jour J, vous préférez avoir recours à un autre prêtre dans un autre lieu de cérémonie. Faire appel à plusieurs prêtres risque de rompre la continuité de votre démarche spirituelle.

On demande normalement au même prêtre de suivre le couple des préparatifs jusqu’au jour J pour leur offrir un parcours personnel et intime jusqu’au moment de leur engagement. Passer d’un officiant à l’autre c’est perdre un peu du sens de votre démarche.

Imago Animae

5. Choisir uniquement des musiques profanes

Il est normal d’avoir envie de personnaliser sa journée de noce. On peut alors être tenté de faire retentir au cours de la cérémonie catholique des chansons profanes ayant une signification particulière à nos yeux ou représentant notre style et nos préférences.

Il ne faut cependant pas perdre de vue qu’une cérémonie religieuse est un moment sacré qui doit être dominé par la tradition catholique. Si vous souhaitez y mêler quelques chansons profanes parlez-en d’abord à votre officiant.

6. Mettre en place une décoration excentrique

Les compositions florales de mariage et rubans de satin colorés, oui. Figurines de Star Wars, têtes de clowns et chapeaux de cowboy, non ! Il arrive que des couples souhaitent personnaliser l’église de la même façon que leur espace de réception. S’il vous sera possible d’y ajouter quelques fleurs, rubans et bougies avec l’accord des responsables des lieux, n’allez pas mettre en place un décor excentrique sans aucun rapport avec ce lieu de culte.

Vous avez envie d’un mariage original ? N’utilisez pas votre cérémonie religieuse comme terrain d’expérimentation ! Attendez la réception et la soirée pour vous laisser aller et inventer des jeux de mariage et autres activités loufoques pour vos invités !