Les préparatifs de votre jour J ont été un long périple. Du choix à l’envoi des faire-part de mariage en passant par la réservation du lieu et des prestataires, la mise en place de la décoration de mariage, le test du menu, du dj ou encore des jeux de mariage, vous vous êtes embarqués dans une aventure au rythme soutenu !

Il est maintenant temps de revenir à plus de lenteur et de décontraction en se projetant dans son voyage de noces, un break bien mérité, un moment d’intimité pour se dire des textes d’amour et prolonger l’idylle de la journée de mariage.

Pour vivre un vrai moment de tranquillité et de complicité, nous vous recommandons de sortir des sentiers battus et de vous tourner vers des destinations peu touristiques qui vous réserveront de très belles surprises.

Si vous êtes malgré tout tentés par des destinations prisées, sachez que ces dernières imposent de plus en plus de règles aux voyageurs, une bonne chose si l’on veut que ces sites conservent leur magie pour longtemps.

Vous trouverez ci-dessous quelques-unes de ces restrictions concernant des endroits souvent fréquentés par les jeunes mariés.

1. Seychelles – Atoll d’Aldabra

À l’image du thème de mariage consacré aux îles, les Seychelles font partie des grands favoris des couples s’apprêtant à se dire oui. Cet archipel de l’océan Indien est en effet particulièrement fréquenté par les jeunes mariés et autres touristes du monde entier.

Classé au patrimoine mondial, l’atoll d’Aldabra, terre d’accueil des tortues géantes, est préservé du tourisme et n’accueille que des chercheurs dans sa station scientifique.

2. Thaïlande – Baie Maya

Le film La Plage a rendu célèbre à l’excès la baie Maya de l’île de Koh Phi Phi. Les touristes y débarquent par milliers depuis des années provoquant d’importants dommages pour la biodiversité.

Les autorités ont ainsi pris une décision aussi radicale que salutaire : interdire les débarquement dans la baie à partir de juin 2019. Ce break touristique va permettre à l’écosystème de la baie de se régénérer.

3. Inde – Taj Mahal

Rassurez-vous, si vous tenez plus que tout à offrir un bouquet de roses à votre moitié au pied du temple de l’amour sachez que vous pourrez encore vous rendre au Taj Mahal.

L’Inde a simplement décidé de limiter l’accès des touristes au temple dont les passages répétés endommagent le marbre de cette somptueuse construction.

Environ 40.000 visiteurs pourront tout de même se rendre au Taj-Mahal chaque jour, les chiffres pouvant jusqu’alors grimper jusqu’à 70.000. Une mesure suffisante ?

4. Indonésie – Île de Komodo

L’île indonésienne a annoncé au mois d’avril 2019 qu’elle fermait ses portes aux touristes et ce pendant une durée d’un an.

En cause, la diminution importante du nombre de dragons de Komodo peuplant l’île. Cette année de pause devrait permettre aux dragons de se reproduire paisiblement.

5. Pérou – Machu Picchu

Tout comme le Taj Mahal, le Machu Picchu ne va pas jusqu’à fermer ses portes mais décide cependant de limiter l’accès au célébrissime site inca.

L’encadrement des visites du Machu Picchu est entré en vigueur en juillet 2017. Depuis, l’affluence est contrôlée, le temps de visite limité, et les agissements des touristes surveillés.

6. Islande – Canyon de Fjadrargljufur

Tout comme les robes de mariée vintage, l’Islande a grandi en popularité ces dernières années. Si certains sites souffraient déjà du tourisme de masse, ce n’était pas le cas du canyon de Fjadrargljufur, un lieu sauvage et préservé… jusqu’à ce que Justin Bieber passe par là !

Depuis que le chanteur canadien y a tourné un clip en 2015, la fréquentation du site a explosé. Depuis mars 2019 et jusqu’au mois de juin, le lieu est interdit aux touristes, le temps pour la nature de souffler un peu.

7. Grèce – Santorin

Santorin fait partie des destinations de lune de miel les plus populaires. Si l’île des Cyclades a de quoi faire rêver elle n’est pas la seule et vous trouverez de nombreuses alternatives moins courues et tout aussi paradisiaques où vivre des moments privilégiés.

Si vous tenez à débarquer à Santorin, sachez que l’île n’accepte plus que 8000 visiteurs de bateaux de croisière par jour, un nombre qui reste conséquent quand on pense que l’île ne compte que 15.000 habitants.

8. Barcelone – Park Güell

Le plus célèbre des jardins de Barcelone n’est plus public. Pour faire face à un trop grand nombre de visiteurs, les autorités locales ont décidé de rendre l’entrée payante sauf pour les riverains du parc.

Le nombre de personnes pouvant pénétrer dans l’enceinte du Park Güell est également limité. Seuls 800 visiteurs par heure seront acceptés.

9. France – Mont Blanc

Rien de tel que de voyager local pour préserver l’environnement ! La France regorge de merveilles qui n’ont rien à envier aux séjours au bout du monde. Notre pays souffre néanmoins lui aussi du tourisme de masse et notamment dans des lieux aussi emblématiques que le Mont Blanc.

Vous envisagez un voyage de noce façon ascension de sommets enneigés ? Tenez compte du fait que la Voie Royale est désormais limitée à 214 alpinistes par jour.

10. France – Grotte de Lascaux

Vous qui êtes de grands passionnés d’Histoire rêvez peut-être de vous plonger dans les entrailles de la grotte préhistorique de Lascaux ! Cette dernière a cependant été fermée au public 23 ans après sa découverte en 1940 pour préserver ce patrimoine exceptionnel.

Depuis 2016, il est néanmoins possible d’en visiter une réplique entière portant le nom de Lascaux IV, de quoi consoler les amateurs d’art pariétal !

Soucieux de la préservation de l’environnement, ne faites pas de votre union une exception. À l’heure de choisir votre robe de mariée tout comme votre costume de mariage, misez par exemple sur des créateurs de vêtements éco-responsables.