Vous avez peut-être dû adapter votre union au contexte de pandémie actuel. Cela a pu se traduire par un changement de date sur vos faire-part de mariage, des modifications en termes d’agencement de la salle et d’emplacement de la décoration de mariage, ou encore par un renoncement à la formule buffet au profit d’un menu de mariage original à table, avec respect de la distanciation sociale.

La lune de miel n’est malheureusement pas épargnée par ces nouvelles règles de conduite et, si vous comptez maintenir votre voyage de noces dans les semaines à venir, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de restrictions.

Nous résumons ici l’état actuel des choses. Soyez attentifs et consultez régulièrement les informations officielles car la situation évolue rapidement.

La France en priorité

Vous qui avez misé sur une décoration de mariage champêtre, des produits locaux et de saison célébrant la gastronomie et l’artisanat de nos régions ne serez pas fâchés d’apprendre que les séjours en France sont à privilégier. En effet, si certaines frontières s’ouvrent timidement, la recommandation du gouvernement reste de limiter au maximum ses déplacements et, pour l’été, de privilégier les vacances en France.

Il en va de même pour votre lune de miel qu’il sera plus évident d’organiser dans l’hexagone. Cela vous permettra d’éviter l’incertitude d’un vol ou d’une réservation d’hôtel annulée à la dernière minute.

Si la plupart des départements français sont au vert, l’Île-de-France reste à l’heure actuelle en vigilance orange. On préfère donc oublier une lune de miel romantique à Paris.

Pour se réciter des textes d’amour, la France ne manque heureusement pas de localités de charme. La Corse est par exemple un vrai petit paradis, et on vient d’y lever les restrictions de vol. L’île met actuellement en place les mesures nécessaires à l’accueil en toute sécurité des voyageurs cet été.

L’Europe avec modération

Pour l’instant, une attestation de déplacement international dérogatoire est encore nécessaire pour se déplacer au sein de l’union européenne, et cette dérogation ne concerne pas les lunes de miel.

Les frontières commencent malgré tout peu à peu à rouvrir, et la date du 15 juin signera la reprise d’activité de plusieurs compagnies aériennes effectuant des vols vers des destinations européennes.

L’Italie a d’ores et déjà rouvert ses frontière aux européens et n’impose plus de quarantaine obligatoire aux personnes provenant de l’étranger. Si vous aviez choisi comme beaucoup un thème de mariage dolce vita, l’Italie est sans doute une destination lune de miel que vous envisagez.

À partir du 1er juillet, plus de quarantaine obligatoire pour les visiteurs se rendant en Espagne. Pas de quarantaine non plus pour les voyageurs débarquant au Portugal.

Pour la Grèce, destination prisée des voyages de noces, certaines liaisons aériennes reprennent dès la mi-juin, et le début du mois de juillet verra rouvrir certaines liaisons maritimes.

Une quarantaine est cependant à prévoir pour le moment, pour les visiteurs provenant de régions particulièrement touchées par le coronavirus comme c’est le cas de l’Île-de-France.

Avec la reprise des transports aériens entre mi-juin et début juillet, il sera possible de se rendre facilement en Croatie, muni d’une simple attestation d’hébergement.

Le reste du monde à éviter (pour le moment)

Faire-part etc...
Faire-part etc...

Nous sommes entrés le 2 juin dans la phase 2 du déconfinement. Au cours de cette période, les frontières extérieures à l’Europe restent fermées. Une coordination européenne est actuellement en cours pour adopter une position commune à compter du 15 juin.

Malgré l’évolution rapide de la situation, nous vous déconseillons de réserver votre lune de miel hors Europe dans les semaines voire les mois à venir.

Les règles générales

Vous vous êtes mariés récemment et comptez bien partir en voyage de noces ? Commencez par vous renseigner régulièrement sur les sites officiels du gouvernement et des affaires étrangères pour être sûrs que votre destination coup de cœur entre dans le cadre des possibilités de déplacement.

Où que vous alliez, pensez à respecter les recommandations de base : hygiène régulière des mains, tousser dans son coude, respecter la distance sociale, respect des règles en vigueur dans les lieux de rassemblement publics comme les plages, les terrasses, port du masque à l’intérieur, dans les gares et les aéroports, les transports en commun, etc.

Une fois n’est pas coutume, mieux vaut pour le moment privilégier les moyens de transport individuels comme la voiture pour vos déplacements. Pensez aussi au vélo, un bon moyen d’explorer votre destination de lune de miel en toute sécurité !

Où vous informez ?

Ophélie Funnyface
Ophélie Funnyface

Faites confiance uniquement aux sources officielles et non aux rumeurs ou aux fake news qui circulent sur cette crise sanitaire.

Contactez votre agence de voyage ou l’Ambassade Française de votre destination pour résoudre tous les doutes possibles sur les démarches à suivre, et ayez recours également aux organismes officiels tels que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ou bien, à échelle nationale, au Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères ou encore à l’Agence régionale de Santé (ARS) qui vous concerne.

Les organismes officiels tels que IATA (association internationale des compagnies aériennes) actualisent leurs informations relatives aux vols à chaque minute. En consultant leur site web, vous obtiendez des renseignements fiables et rigoureux sur les possibles incidents de vol et sur les documents nécessaires pour pouvoir voyager dans le pays choisi, etc.

Si, selon les informations officielles, la meilleure chose à faire est de repenser votre lune de miel, armez-vous de patience et faites confiance aux professionnels. Contactez rapidement votre agence de voyage pour obtenir les meilleures solutions : chercher une alternative ou bien repousser les dates du voyage. Sachez que ces professionnels ont l’habitude de traiter des dizaines de cas comme le vôtre et qu’ils sont prêts à faire face à des situations de ce type.

Ils vous aideront par exemple à vérifier les restrictions concernant votre voyage de noces ou bien à contacter les autorités des pays de destination pour gérer à nouveau un visa préalablement autorisé, en cas de possible départ. Aussi, ils pourront vous détailler les conditions d’annulation ou de changement des vols réservés ainsi que des hébergements.

En cas de doute, n'hésitez pas à contacter notre équipe à cette adresse : help@mariages.net

Coronavirus ou pas, rien ne vous empêche en tout cas de craquer pour les plus belles tenues de noces qui soient. Une lune de miel à proximité vous fera sans doute faire des économies. Profitez-en pour réinvestir ce budget dans une superbe robe de mariée, un costume de mariage tendance et raffiné.