Merryl Zawol

Faites place au repos et laissez de côté vos recherches de robe de mariée, juste le temps de vous déconnecter un peu des préparatifs. Aujourd’hui, concentrez-vous sur l’enterrement de vie de célibataire, un bon prétexte pour se retrouver entre amis, s’amuser et marquer le coup du mariage à venir, une belle occasion de vous détendre auprès de vos meilleures amies à qui vous souhaiter d'attraper bientôt votre bouquet de mariée.

C’est au XVIIIème siècle que l’on trouve trace des premiers enterrements de vie de célibataires. À l’époque cette pratique ne concernait que les hommes et consistait le plus souvent à boire et à se rendre dans une maison close. Les femmes devront attendre les années 1970 pour avoir droit à leur version de l’enterrement de vie de célibataire. Cette pratique était autrefois principalement liée à la sexualité et c’est pourquoi seuls les hommes y avaient droit, les femmes étant censées être vierges jusqu’à leur mariage. Les années 70 marquent pour les femmes une révolution sociale et sexuelle, ce qui explique l’apparition de l’enterrement de vie de jeune fille à cette période. 

Qui organise l’enterrement de vie de jeune fille ?

Ce sont normalement les meilleures amies de la mariée qui organisent l’événement, souvent ses témoins de mariage, les mêmes qui feront un discours de mariage humoristique lors de la cérémonie. Si la future mariée peut parfois donner son avis et émettre quelques suggestions, le plus souvent la fête est une véritable surprise pour elle.

Quand se déroule la fête ?

Il est préférable d’organiser l’enterrement de vie de célibataire au moins 1 mois voire 2 avant le mariage. En effet, les dernières semaines précédant le jour J sont particulièrement stressantes pour la mariée et elle aura mille et une choses à faire entre la décoration de la salle de mariage, les fleurs et l'envoi de ses faire-part de mariage originaux. Mieux vaut donc choisir une période où elle sera plus libre de son emploi du temps et surtout plus décontractée !

Quelle date choisir ?

Privilégiez le week-end pour que toutes les amies de la future mariée puissent se libérer. Évitez les week-ends proches d’un jour férié, les personnes ayant déjà pu prévoir de prendre quelques jours pour partir en vacances. Arrangez-vous pour connaître l’emploi du temps de la mariée et vous assurer qu’elle soit libre s’il s’agit d’une fête surprise.

Qui faut-il inviter ?

Traditionnellement, un enterrement de vie de célibataire ne concerne que des personnes du même sexe. Dans votre cas, les invités devront donc toutes être des femmes, à moins que la future mariée ne souhaite innover en la matière. Le plus souvent il s’agit d’une réunion entre copines, où elles peuvent chercher des idées de coiffures de mariage par exemple : les meilleures amies, les témoins, demoiselles d’honneur, parfois les sœurs et cousines de la future mariée y sont conviées. Il est très rare que la mère, la tante ou la grand-mère de la mariée se joignent à la fête. Assurez-vous bien que toutes les invitées soient également conviées au mariage pour ne pas créer de situation embarrassante.

Anaïs Roguiez Photographie

Où organiser ces retrouvailles ?

Plusieurs options s’offrent à vous en fonction de votre budget, de la personnalité de la mariée et du nombre de personnes présentes pour l’événement. La première alternative est de vous réunir chez l’une des organisatrices de l’enterrement de vie de jeune fille. Elle préparera chez elle un espace dédié à cet événement avec décorations, petits cadeaux de mariage originaux et friandises à déguster. Vous pouvez aussi vous retrouver dans un bon restaurant pour un brunch, un déjeuner ou un dîner. Vous pouvez encore décider d’embarquer la future mariée en escapade à la campagne, au bord de la mer, ou même en week-end à l’étranger !

Qu’y a-t-il au programme ?

Le programme de l’EVJF dépend en grande partie de son cadre. S’il s’agit d’une fête à la maison, vous pouvez par exemple organiser un jeu de questions-réponses avec des gages amusants à réaliser en cas de mauvaise réponse. Si vous vous rendez au restaurant, vous pouvez enchaîner avec une activité de plein air comme de l’accrobranche, une balade en canoë, une initiation à l’équitation, une séance photo dans un parc, etc. Si vous vous rendez à l’étranger, la visite de votre lieu de destination sera en soi une activité toute trouvée. Rien ne vous empêche cependant de prévoir un divertissement particulier comme une promenade en voilier, de l’escalade, une dégustation de spécialités locales ou une initiation à une danse traditionnelle en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. De plus, cela vous fera de merveilleux souvenirs à raconter lors de votre discours de mariage humoristique.

Faut-il prévoir un cadeau pour la mariée ?

L’EVJF constitue en lui-même une jolie surprise pour la mariée, d’autant plus si vous lui offrez un week-end dans une autre ville ou pays. Cependant les invitées tiennent souvent à offrir un cadeau à la future mariée. Il peut alors s’agir de lingerie, de bijoux, d’un accessoire de mariage pour cheveux ou tout autre objet dont vous savez qu’il fera plaisir à la principale intéressée.

Qui règle la facture ?

Ce sont généralement les invitées qui se cotisent toutes ensemble pour payer l’enterrement de vie de jeune fille. On ne fait pas participer la future mariée aux frais sachant que celle-ci invite déjà l’ensemble de ses proches à son mariage. Qu’il s’agisse d’un repas au restaurant, d’un billet de train ou d’avion ou d’une activité sportive, les invitées de l’EVJF se chargeront de régler la part de la mariée.

N'oubliez pas de dédier quelques mots à vos amies lors de votre discours de mariage, cela en plus de leur remémorer les bons moments de votre enterrement de vie de jeune fille les toucheront également. Nous vous souhaitons un bel évènement et qu'il en soit de même pour ce mariage original que vous préparez, tous nos voeux !