Isasouri Photographie

Quand on prépare sa journée de mariage, on a souvent à cœur de respecter certaines coutumes ancestrales de cette cérémonie visant à unir deux personnes pour la vie. C’est pour cette raison que la plupart des mariées se vêtissent de blanc et prennent le temps de choisir la robe parfaite pour le grand jour. C’est aussi pourquoi on peut assister au lancer du bouquet, à une valse entre la mariée et son père, ou encore à l’échange des alliances.

Tous ces rituels participent du caractère sacré et unique de la journée de mariage. Ce sont l’ensemble de ces coutumes et de ces actes qui contribuent à rendre cette réception exceptionnelle et inoubliable.

Si de nombreux rituels sont communs à toutes les régions de France, d’autres trouvent leurs origines à certains endroits plus spécifiques. En effet, la France est composée de diverses cultures, coutumes et croyances.

Prenons donc l’exemple de ces 4 traditions à reprendre à votre compte si l’idée vous séduit ! D’où viennent-elles ? Comment fonctionnent-elles ?

Nord : la jonchure

Dans le Nord de la France et notamment à Valenciennes, il existe une tradition connue sous le nom de jonchure. Elle consiste à mettre en place une arche faite de feuillages et de fleurs autour de la porte d’entrée de la maison de la mariée ou de ses parents. Le sol peut également être jonché de décorations, comme de serpentins de papier blanc.

Ce sont généralement les proches des mariés (famille, témoins, amis) qui se chargent de la confection de cette arche, comme une offrande pour leur souhaiter bonheur et réussite pour leur mariage. Ils accrochent parfois à l’arche des poèmes et petits mots pour leur montrer toute leur affection.

À l’origine, la tradition voulait que ce soit les voisins qui décorent le pas de porte de la future mariée !

CK.Ceremony

Vendée : la danse de la brioche

Il s’agit d’une animation musicale et dansante très présente en Vendée et dans sa région, qui a souvent lieu en fin de repas.

Les mariés sont alors chargés de porter une grosse brioche vendéenne à bout de bras sur un long plateau ou une civière. La musique démarre et les invités passent quant à eux sous le plateau en dansant en forme de farandole.

Les mariés seront petit à petit relayés par les membres de leur famille pour porter la brioche. Celle-ci pourra ensuite être offerte à la dégustation auprès des convives.

L'instant gourmand - Wedding Cake Designer

Landes et Dordogne : le planter de pin

Ces deux départements partagent une jolie tradition. Celle-ci se déroule généralement le jeudi précédant le mariage. Il s’agit de planter un ou plusieurs pins devant le domicile des mariés. Ces arbres sont recouverts de décorations comme des fleurs en papier, des guirlandes, des couronnes, etc.

Si l’on veut respecter la tradition à la lettre, il s’agirait d’installer 2 pins devant l’entrée de la résidence des mariés, 2 pins chez les parents de chacun des mariés, 2 pins à l’entrée de la mairie et encore 2 devant l’église !

Le planter de pins est suivi d’un dîner avec l’entourage le plus proche des futurs mariés.

Dans la commune de Vienne, ce sont des sapins décorés de fleurs en papier qui sont placés à l’entrée de la maison de la mariée.

Le Moulin du Sénechal

Pays de la Loire et Bretagne : la danse du parapluie

Ce joli moment pour les jeunes mariés intervient généralement en fin de soirée mais vous pouvez aussi choisir cette danse comme ouverture de bal.

Également appelé le parapluie du bonheur, ce rite consiste pour les mariés à danser un slow abrités sous un parapluie. Au cours de la danse, leurs invités leur lancent des serpentins et recouvrent petit à petit l’ombrelle ou le parapluie (le plus souvent transparent ou blanc).

Unidyl

Chaque serpentin accroché au-dessus des mariés est censé représenter une année de bonheur.

Quelles sont les traditions de votre région que vous comptez respecter le jour J ?