Natacha Meyer Photography
Natacha Meyer Photography

Cela fait déjà un moment que vous réfléchissez à l’organisation de votre mariage. Votre robe de mariée a été validée par vos demoiselles d’honneur, vos faire-part de mariage sont bien en main de leurs destinataires, et même vos jeux de mariage se précisent. Il reste cependant une question à ne pas négliger, celle du moyen de transport. Or l’idée du vélo comme façon de se déplacer le jour J commence à faire son chemin. Si vous hésitez encore, si vous vous demandez si ce serait faisable pour votre union, ou aimeriez savoir comment vous y prendre, lisez ce qui suit.

Utiliser le vélo comme moyen de transport pour votre grand jour peut se révéler une excellente idée. En plus d’être plus écolo qu’une voiture, la petite reine apportera une tonalité sympathique à votre union. Qu’il s’agisse de votre thème de mariage, d’un choix responsable lié à votre mode de vie, ou d’une animation de mariage destinée à surprendre vos invités, il convient de se poser les bonnes questions avant de se lancer bille en tête dans un mariage à vélo.

Atelier D'écocréa
Atelier D'écocréa

1. La distance à parcourir est-elle raisonnable ?

La distance à parcourir entre les différents lieux de votre mariage est la première donnée à analyser, et celle qui déterminera la faisabilité de votre projet. L’objectif n’est pas de fournir un effort physique démesuré, et de ruiner votre make-up de mariage, ni d’arriver à la mairie en sueur comme Laurent Jalabert en haut du Tourmalet.

En ville, la vitesse moyenne à vélo est de 15 km. Essayez de ne pas prévoir un trajet à vélo supérieur à 10 ou 15 minutes, soit 2 à 3 km.

Votre salle de réception se trouve trop loin ? Vous pouvez envisager de ne parcourir qu’une partie du trajet à vélo : le trajet église-mairie par exemple, si tout a lieu dans un petit village, ou simplement le trajet de chez vous à la mairie, pour une arrivée sous les applaudissements de vos invités.

Le vélo n’est pas forcément le moyen de transport le plus adapté dans une grande ville pour ce grand jour : outre la circulation à gérer, vous devriez porter un casque, qui risquerait d’abîmer votre chignon de mariage. Aucun souci si vous vous mariez à la campagne ou dans un petit village. 

Lucas - Photographie
Lucas - Photographie

2. Votre tenue est-elle adaptée ?

Votre robe pour mariage vous attend dans l'armoire, et votre compagnon a déjà choisi un élégant costume de mariage bleu ? Il est donc trop tard pour adapter votre tenue au moyen de transport que vous envisagez. Mais les deux ne sont pas forcément inconciliables. Si vous avez opté pour une robe de mariée courte par exemple, vos déplacements seront bien plus aisés. En revanche, avec une robe à traîne ou au jupon très rigide, oubliez la bicyclette.

Pour monsieur, il faudra être à l’aise dans son costume, et que ce dernier soit réalisé dans une matière qui ne se froisse pas trop : oubliez le lin en été, par exemple. Autre possibilité, arrivez en chemise et nœud papillon et enfilez votre veste, amenée par vos témoins, sur le parvis de la mairie. Madame, si vos chaussures à talon ne tiennent pas bien à vos pieds, prévoyez des chaussures de rechange (baskets ou ballerines) spécialement pour ce trajet. 

Delphine & Thomas
Mariage de Delphine & Thomas

3. Quel plan B en cas de mauvais temps ?

Le temps, c’est la grande inconnue de tout mariage, et la hantise de beaucoup de futurs mariés. Parce que vous ne souhaitez pas arriver à votre mariage trempés jusqu’aux os, il vous faut un plan B en cas de pluie. Un de vos proches dispose d’une jolie voiture ? Organisez-vous avec lui pour qu’il puisse vous la prêter au dernier moment, ou vous servir de chauffeur le jour J.

Vous voulez impérativement arriver à vélo, quel que soit le temps ? Alors louez plutôt un vélo-taxi, offrant une protection. Certains prestataires mettent un pilote à disposition, mais vous pouvez négocier de conduire vous-même ce véhicule tout aussi écologique qu’un vélo classique. Au lieu de soigner votre décoration de voiture de mariage, c’est ce véhicule insolite qu’il faudra orner, pour éblouir encore plus vos convives.

Enfin, ayez en tête qu’une arrivée ou des déplacements à vélo seront plus adaptés pour un mariage au printemps, ou en été mais dans une région sèche. Rouler sous 35°C ou par des températures négatives, ça n’a rien de très agréable.

Velvet Rendez-vous
Velvet Rendez-vous

4. Quels vélos choisir ?

Le choix de votre monture n’est pas à négliger. Réfléchissez d’abord en termes de praticité. Pour enfourcher votre engin avec votre robe de mariée originale, préférez un vélo avec entrée basse, aussi appelé « cadre féminin ».

Pour ne pas rouler penchés en avant, choisissez tous deux des modèles à guidon relevé. Songez aussi à l’esthétique : un vélo de ville fin et léger, dans une couleur claire (blanc ou pastel), au panier en osier garni de fleurs, aura plus d’allure que le VTT spécial randonnée.

Vous voulez afficher encore plus votre amour et arriver en tandem ? Tous les conseils ci-dessus s’appliquent, mais pensez en plus à tester ce moyen de transport ensemble en amont : adopter le même coup de pédale et trouver la stabilité à deux demande un peu d’entraînement.

Enfin, si le trajet à effectuer est plutôt court mais comprend quelques côtes, louez plutôt un vélo à assistance électrique. L’allure sans l’effort, en somme.

Event'Week
Event'Week

C’est décidé, vous adopterez le vélo pour votre mariage Et si vous organisiez aussi votre décoration de mariage sur ce thème ? A l’extérieur comme à l’intérieur, le charme désuet de la bicyclette, décorée de compositions florales de mariage, fera son effet.