Félix13
Félix13

À l’image des robes éthiques, les bouquets de mariée écologiques prennent chaque jour plus de place dans le domaine de la mode nuptiale. Créateurs et futurs mariés avancent dans la même direction, celle de tenues et d’accessoires respectueux de la nature et des travailleurs. Vous avez à cœur d’accompagner votre robe de mariée d’un bouquet de fleurs qui sent bon les bonnes pratiques ? Ci-dessous quelques pistes pour vous aider à faire le meilleur choix de bouquet de mariée.

Des plantes de saison

Le jardin de Veillac
Le jardin de Veillac

À l’image des fruits et des légumes, les fleurs connaissent elles aussi des évolutions au cours de l’année. On ne trouve pas dans les champs les mêmes plantes selon qu’on se promène en plein été ou à l’automne.

De la même façon que vous voudrez privilégier des fruits et légumes de saison pour un maximum de saveurs et de cohérence, tournez-vous vers les fleurs de la saison de votre mariage, pour plus de fraîcheur et un impact réduit sur la nature.

  • Pour le printemps : pivoines, tulipes et pois de senteur.
  • Pour l’été : hortensias, gypsophiles et lavande.
  • En automne : dahlias, chrysanthèmes et graminées.
  • En hiver : mimosas, renoncules et anémones.

Des variétés locales

Pierres Fleurs Ciseaux
Pierres Fleurs Ciseaux

Là encore, évitez les importations en choisissant des fleurs non seulement de saison mais poussant près de chez vous. Misez sur des petits producteurs français, des plantes cultivées à proximité de la localité où vous avez décidé de vous marier.

Pour un bouquet de mariée d’autant plus raccord avec les lieux et l’esthétique de votre jour J, rien de tel que des variétés locales. En faisant ce choix, vous encouragez non seulement une culture raisonnée des plantes coupées, mais vous participez également au soutien de l’emploi local.

Des compositions minimalistes

Fleur Désir
Fleur Désir

Moins il y aura de variétés de fleurs et autres plantes dans votre bouquet de mariée, moins vous risquerez de tomber sur des espèces venues de l’autre bout du monde ou cultivées hors saison de façon intensive.

Centrez-vous sur un maximum de trois types de plantes différentes, les bouquets monochromes et mono-variété étant d’ailleurs de plus en plus populaires ces dernières années.

Dans un esprit champêtre, rustique chic, offrez-vous une belle brassée de lavande, de gypsophiles ou de mimosas, il n’en faut pas plus pour sublimer votre robe de mariée.

Des sigles pour vous repérer

Lilian Vezin Photographies
Lilian Vezin Photographies

Si vous ne savez pas par où débuter vos recherches de bouquets de mariée éco-responsables, un premier indice consiste à repérer les labels de ce secteur d’activité.

On pense ici au fameux label bio AB, ou encore à la Charte Qualité Fleur, qui garantit des plantes d’origine locale. Les labels ont cependant leurs limites, car coûteux pour les petits producteurs et parfois difficiles à obtenir du fait de normes s’appliquant plus à des grosses entreprises qu’à des artisans.

Une autre piste de recherche est celle des AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), qui proposent aussi à la vente des fleurs, souvent bio, toujours locales.

De façon générale, n’hésitez pas à contacter en premier lieu aux petits producteurs de votre région. Privilégiez les structures éco-responsables de bout en bout, ne négligeant pas non plus l’emballage ni le transport propre de votre bouquet de mariée.

Un mariage éco-responsable, cela se pense de A à Z. De la robe au bouquet de la mariée en passant par le traiteur, les animations ou encore les déplacements, choisissez chaque fois la solution la moins nocive pour l’environnement.