Nemo Wallinka
Nemo Wallinka

Si vous vous mariez religieusement au-delà de l’union civile, il va falloir vous pencher sur cette cérémonie et ses règles à part entière, notamment concernant les témoins de mariage. Vous avez des doutes concernant la possibilité ou non de faire appel à certains de vos proches, tout particulièrement du fait que ces derniers ne soient pas baptisés ? Nous éclaircissons ici vos interrogations en faisant le point sur le profil du témoin de mariage religieux.

Rappel du rôle des témoins

Agence Mademoiselle Hirondelle
Agence Mademoiselle Hirondelle

Commençons par établir un récapitulatif du rôle des témoins. Comme à la mairie, les témoins du mariage religieux sont là pour assister à votre engagement et en témoigner. Ils sont là pour dire que le mariage a bien eu lieu. Concernant la cérémonie religieuse à proprement parler, les personnes qui vous entoureront en cet instant seront là pour témoigner de votre amour et de votre volonté de construire une famille.

Les témoins signent à la suite des mariés les registres qui leur seront présentés à la fin de la cérémonie religieuse, leurs signatures attestant de leur présence et de leur validation de cette union.

Au-delà du jour J, les témoins sont là pour vous épauler et accompagner toute votre vie de couple. Ils sont chargés de vous soutenir et de vous rappeler les raisons de votre engagement. Ce sont des personnes sur lesquelles vous devez pouvoir compter votre vie durant.

Le baptême des témoins en question

Melody Leporatti
Melody Leporatti

Contrairement à l’union civile, l’union religieuse pose la question du statut des témoins et de la nécessité ou non pour ces participants à votre mariage d’être baptisés. S’il est plutôt conseillé que les témoins partagent vos croyances ou tout du moins une certaine conviction religieuse, il n’existe aucune obligation quant au fait de choisir des témoins baptisés.

Contrairement aux témoins du baptême qui devront eux obligatoirement être baptisés, les témoins du mariage religieux n’ont pas nécessairement à l’être. Un certificat de baptême ne sera pas demandé à vos témoins, aussi pouvez-vous choisir librement les personnes que vous souhaitez, qu’elles pratiquent une autre religion que la vôtre ou qu’elles soient athées. Il est bien sûr recommandé de privilégier des personnes n’étant pas fermement opposées à la religion, pour qui votre union devant Dieu a malgré tout du sens.

Les obligations du témoin religieux

Léa Tardat
Léa Tardat

Il existe très peu de règles concernant le choix des témoins du mariage religieux. La seule exigence réellement établie est que ces témoins soient majeurs. Il faut aussi qu’ils soient 2 au minimum, un pour chacun des membres du couple.

Les témoins devront évidemment être présents le jour du mariage, mais il n’est pas obligatoire qu’ils participent au déroulé de la cérémonie, à l’exception de la signature des registres. Si les témoins n’ont pas à intervenir, vous pourrez souhaiter qu’ils prennent la parole et il sera en effet intéressant de leur confier une lecture ou un chant, pour les intégrer dans votre démarche religieuse.

Il n’existe pas vraiment de limitation de nombre aussi pourrez-vous faire appel à plusieurs membres de votre famille et/ou amis pour vous entourer pendant la cérémonie religieuse. En revanche, seuls deux témoins pourront signer avec vous les registres, les places pour les signatures étant elles comptées !

Maintenant que vous êtes au clair concernant le rôle et la nécessité ou non pour les témoins d’être baptisés, peut-être vous posez-vous la même question au sujet de votre couple ! Les deux mariés doivent-ils être baptisés ? Quelles sont les règles pour pouvoir se marier religieusement ? Nous répondons à toutes ces questions et encore bien d’autres dans nos articles.