Océane Moins Photographe

Le mariage est fait de nombreuses coutumes et traditions. C’est notamment le cas de la robe de mariée de couleur blanche que l’on revêt le jour de ses noces. Il en va de même pour le bouquet de mariée, un accessoire classique que la plupart des femmes souhaitent afficher le jour J. Les discours de mariage font eux aussi partie de ces traditions qui se perpétuent génération après génération.

Nous avons décidé dans cet article de nous intéresser de plus près à une coutume encore largement célébrée par les mariés : la lune de miel. Si elle prend aujourd’hui la forme d’un voyage d’une quinzaine de jours vers une destination souvent lointaine où l’on se récite des textes d’amour les yeux dans les yeux, elle n’a pas toujours été synonyme de séjour à l’étranger pour les mariés.

Voici quelques pistes de compréhension des origines de cette tradition.

La légende babylonienne

À Babylone, ville de Mésopotamie antique dont la fondation remonte à 2300 av. J.C., une coutume voulait que le père de la mariée offre à son gendre autant de bière qu’il le souhaitait au cours du premier mois suivant l’union, un cadeau de mariage original !

Cette bière était fabriquée avec du miel et on appelait donc les 30 premiers jours de mariage le mois du miel. À l’époque, on se référait à un calendrier lunaire d’où l’expression « lune de miel » que l’on connaît aujourd’hui.

Domaine Pascaud

La consommation de miel

Une pratique ancienne consistait pour les jeunes mariés à consommer de l’hydromel, une boisson à base de miel, pendant le premier mois suivant leurs noces. C’est particulièrement chez les populations germaniques que l’on retrouve trace de cette pratique, les hindous et les chinois consommant quant à eux directement du miel.

On dit aussi que les pharaons buvaient un breuvage à base de miel et de propolis au cours des 28 jours suivant leur union. Ce produit était alors considéré comme aphrodisiaque et favorisant la fécondité des époux.

Domaine de l'Enchanteur

The Proverbs of John Heywood (1546)

Le terme « lune de miel » vient de l’anglais « honeymoon », « honey » étant un surnom affectueux signifiant également « miel » que les amoureux se donnent entre eux.  L’expression « honeymoon » apparaît pour la première fois dans le texte de John Heywood précédemment cité.

Voltaire, Zadig (1747)

C’est dans le roman de Voltaire, Zadig, que l’expression « lune de miel » semble apparaître pour la première fois en France. Il y est dit : « Zadig éprouva que le premier mois du mariage, comme il est décrit dans le livre du Zend est la lune de miel, et que le second est la lune de l’absinthe. » Le livre du Zend fait référence au livre sacré d’une communauté zoroastrienne, les Pârsi, Zoroastre étant un prophète perse qui aurait vécu entre le XVème et le XIème siècle av. J.C.

Quel que soit votre thème de mariage, nul doute que vous ne manquerez pas d’honorer la tradition du voyage de noce ! Ce séjour vous permettra de vous consoler de la dure épreuve de devoir retirer votre belle robe de mariée en dentelle et dire adieu à votre journée de noce.

Honorine NJ Photographe

Maintenant que les traditions du mariage n’ont plus aucun secret pour vous, vous pouvez envoyer vos faire-part de mariage en toute sérénité. Et si vous manquez d’idées concernant la mise en place de votre décoration de mariage, n’hésitez pas à laisser mariages.net vous aider !