LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI
LODI
Par LODI

Vous n’avez pas encore trouvé votre robe de mariée, et à peine envoyé vos faire-part de mariage que, déjà, vous pensez à vous chausser ? Bon réflexe, car le choix de vos souliers est primordial, aussi bien en terme d’allure que de confort. Incontournables en été, les chaussures à bout ouvert peuvent tout aussi bien vous accompagner en hiver, et pour cause : les professionnels mettent à disposition des futures mariées une large gamme de designs et de styles, qui vous permettront de participer aux différents jeux de mariage ou d’enflammer le dancefloor sans vaciller. Faites votre choix parmi les plus jolis modèles de la saison.

Quel modèle pour quel style ?

Les modeuses le savent déjà, il n’y a pas un type de chaussure à bout ouvert, mais une multitude de possibilités. En fonction du style que vous recherchez, de votre habitude ou non de porter des talons, ou du degré de confort que vous aimeriez, vous ne vous tournerez sans doute pas vers les mêmes modèles.

Les sandales à brides et talons fins tiennent le haut du pavé depuis plusieurs saisons, car elles s’adaptent à n’importe quel style, mais les sandales à talon carré commencent à leur faire de l’ombre : elles cumulent la légèreté sur le cou-de-pied avec la stabilité d’un talon épais. Parfait pour une ouverture de bal de mariage originale et maitrisée, au bras de votre conjoint.

Délicieusement rétro, les salomés avec leur bride verticale, conviendront bien aux épouses boho, ayant opté pour une robe de mariée vintage. Plus spectaculaire, les sandales à plateformes vous garantiront un look de femme fatale, tandis que des sandales compensées, très confortables, tiendront très bien vos pieds jusqu’au bout de la nuit.

Enfin, les escarpins à bout ouvert, emboitant bien le talon et les côtés du pied, se révèlent être le bon mix entre classicisme et modernité.

Comment choisir sa pointure ?

Parce que vous souhaitez profiter pleinement de votre soirée, et être capable de courir d’une table à l’autre dans le cadre de vos animations de mariage, vous ne voulez pas vous tromper sur la pointure de vos chaussures. Pour ne pas souffrir au bout de quelques heures, suivez ces conseils : lorsque vous vous lancez dans les repérages de modèles de chaussures de mariée, essayez toujours les deux pieds en même temps. En plus de vérifier votre stabilité et que vos doigts de pied ne dépassent pas trop du bout ouvert, vous serez sûre que les chaussures conviennent aussi à votre pied le plus fort.

Essayez aussi vos chaussures en fin de journée, quand les pieds ont un peu gonflé : ce sera aussi le cas lors de votre mariage, après plusieurs chorégraphies ou après avoir écouté, debout, les discours de vos témoins de mariage et de vos familles.

Vous hésitez entre deux pointures ? Prenez la plus grande, et comblez la chaussure avec une petite semelle en silicone, qui améliorera en plus votre confort. Dernier conseil, ne portez pas vos chaussures de mariée pour la première fois à votre mariage, mais entraînez-vous à marcher avec à plusieurs reprises chez vous, pour les faire à votre pied sans les salir.

Avec ou sans collants ?

Si votre mariage se déroule en été, alors la question des jambes nues ne se pose pas. En revanche, si vous passez la bague au doigt de votre bien-aimé en hiver, à l’automne, ou même au printemps selon les régions, vous aurez sans doute besoin d’un collant sous votre robe de mariée originale, qu'elle soit courte ou longue.

Incompatible avec des chaussures à bout ouvert, le collant ? Détrompez-vous. Plusieurs marques proposent des collants couleur chair « finition nu-pied », à la pointe de pied non marquée ou encore à bout ouvert. Choisissez la teinte la plus proche de votre carnation, voire très légèrement au-dessus pour un effet hâlé naturel.

Et côté beauté des pieds ?

Pas de chaussures ouvertes sans une pédicure soignée, en particulier le jour de votre mariage. Prenez rendez-vous avec une esthéticienne, peut-être que celle ou celui qui s’occupera de votre make-up de mariage pourra aussi vous conseiller sur votre mise en beauté des pieds.

Ne faites pas l’impasse sur les soins avant la pose de vernis : éliminez les callosités et hydratez vos pieds avec soins, coupez les ongles, limez, repoussez les cuticules.

Côté vernis, commencez par poser une base protectrice avant d’opter pour une couleur de vernis claire qui ne tranche pas avec votre robe : nude, ivoire, rose pâle ou vieux rose, ou encore une french manucure bien réalisée.

Après la robe et les chaussures, vous trépignez d’impatience à l’idée de choisir le reste de votre look de mariée ? Planifiez dès maintenant les essais pour votre maquillage de mariage, et faites quelques repérages en ligne pour trouver la coiffure de mariage qui vous fait envie. Vous n’aurez plus qu’à montrer ces inspirations à votre spécialiste de la mise en beauté en perspective du jour J.