Quand on pense mariage, on a souvent tendance à penser grande salle de réception et démultiplication des tables et des invités. Le mariage est en effet un jour essentiel dans la vie d’un couple et il est normal d’avoir envie de réunir autour de soi un maximum de personnes pour partager son bonheur.

En revanche, il faut savoir qu’en la matière, il n’y a pas de règle. La tradition voulait autrefois que ce soit les parents qui reçoivent pour leurs enfants. Aussi, ils invitaient toute leur famille même éloignée et leurs amis, en plus de ceux des mariés. Une noce était aussi l’occasion d’entretenir de bonnes relations familiales, et de rendre la politesse à de précédentes invitations. C’est bien pour cela que la liste des invités avait rapidement tendance à s’allonger.

Aujourd’hui, les mœurs ont évolué. Ce sont souvent les mariés qui prennent en charge leur propre réception. Certains auront encore à cœur d’inviter leur entourage au sens large, mais d’autres choisissent maintenant de restreindre la liste des convives aux personnes les plus proches. Nous vous en présentons les principaux avantages et inconvénients. 

Les avantages d’un petit mariage :

  • Profiter des invités

Le principal avantage d’une petite cérémonie est que vous pourrez réellement échanger avec vos convives. Quand on reçoit 150 personnes, difficile d’accorder un moment privilégié à chacun ! Une petite noce vous permettra quant à elle une ambiance intimiste et de vrais moments de complicité et de partage avec vos proches.

  • Moins de stress

Avoir un plus petit nombre de personnes à gérer vous permettra d’être plus détendus le jour J. De plus, au lieu d’organiser votre réception dans un endroit inconnu, vous pourrez recevoir vos proches chez vous ou dans une maison de famille, en toute tranquillité.

  • Économiser

Dans le contexte actuel, difficile de pouvoir allouer des sommes colossales à une seule soirée. Le jour J est important, certes, mais votre futur également. Faire des économies sur votre réception de mariage vous permettra de réinvestir l’argent dans un voyage de noce ou tout autre projet d’avenir de votre choix.

Les inconvénients d’une noce restreinte :

  • Faire le tri

La conséquence la plus difficile liée à votre décision sera de réduire votre liste de convives à un minimum de personnes. En invitant quelqu’un, vous vous sentirez toujours obligés d’inviter quelqu’un d’autre, et cette étape du tri pourra être le lieu de tensions.

  • La pression familiale

Votre décision ne sera probablement pas comprise par tous. Vos parents seront peut-être les premiers à essayer de vous faire changer d’avis ou à vous imposer certains membres de la famille ou leurs amis.

  • La recherche de prestataires

Certains prestataires de mariage privilégient les grandes cérémonies. Si vous tenez à avoir un traiteur ou à louer une salle, la recherche pourra s’avérer plus complexe. 

Votre décision est prise ? Voici quelques conseils : 

  • S’imposer des règles claires

Afin de vous faciliter la tâche et de ne pas engendrer de guerre au sein de votre couple, définissez dès le départ une marche à suivre : seulement la famille proche (parents, grands-parents, oncles, tantes et cousins), avec ou sans conjoint, seulement 20 invités par personne, pas plus de 5 amis par personne ; à vous de trouver votre équilibre !

  • Faire le pari de la franchise

Afin d’éviter que votre choix ne blesse qui que ce soit, mieux vaut être clair. Ne vous mariez pas en secret en pensant que certaines personnes ne l’apprendront pas. Tôt ou tard, les informations circulent ! Mieux vaut communiquer franchement et assumer votre décision. Expliquez honnêtement à votre entourage les raisons vous poussant à organiser une réception intimiste.

Avec un peu de bonne volonté, il leur sera facile de comprendre que vous vous sentiez plus à l’aise en petit comité. Si malgré toutes vos précautions votre décision déplaît, rappelez-vous qu’il s’agit de votre mariage et que c’est à vous, et à vous seuls, qu’il doit convenir !